A la veille du NASCAR Toyota All-Star Showdown 2009, nous bouclons donc notre rétrospective des dernières éditions de cette épreuve avec le Showdown 2007 remporté par un adolescent de 17 ans : Joey Logano (Chevrolet Joe Gibbs Driven #20). Le jeune pilote de Joe Gibbs Racing Development a terminé sa saison 2007 comme il l’avait débutée : par une victoire. Le pilote de Middletown dans le Connecticut a mené les 87 derniers tours du « Daytona 500 des short-tracks », la septième victoire de l’année en NASCAR Camping World Series pour le meilleur rookie de la série Est.

Logano avait alors déclaré : « C’est vraiment une année parfaite, c’est la cerise sur le gâteau. J’ai fait une super course toute la soirée et c’est une manière parfaite de la conclure. »

Pour obtenir ce trophée, probablement le plus important de sa jeune carrière, Logano a dû contenir un Peton Sellers déterminé au volant de la Chevrolet Strutmasters.com #83) lors des trois restarts qui sont intervenus lors des 50 derniers tours. Le dernier drapeau jaune a été agité au tour 244 et a provoqué un « green-white-checkered ». Logano et Sellers se sont accrochés sous drapeau blanc dans le dernier virage, mais le jeune pilote de la Joe Gibbs Racing a su garder le contrôle.

Le double champion de la série Ouest, Mike Duncan (Chevrolet Lucas Oil/Ron’s Rear Ends #9) a terminé troisième de la course, devant le tenant du titre, Matt Kobyluck (Chevrolet Mohegan Sun #40) suivi de près par Eddie McDonald (Chevrolet Grimm and Nemo #48). Le top-10 a été intégralement occupé par des pilotes Chevrolet. La première non-Chevrolet était la Toyota d’Eric Richardson à la 11e place !

On notera la présence d’un pilote francophone, le champion 2007 de la NASCAR Canadian Tire Series, Andrew Ranger au volant de la Chevrolet Wal-Mart/Tide #09). Malheureusement pour lui, un accident l’a contraint à l’abandon au 31e tour. Il s’est classé 39e sur 40 participants.