Mark Martin (No. 5 Kellogg’s/CARQUEST Chevrolet) espère une renaissance au sein de la Hendrick Motorsports et Elliott (No. 21 Motorcraft Ford) fait partie de l’effort effectué par la Wood Brothers Racing qui participera cette saison à de nombreuses épreuves de NASCAR Sprint Cup Series.

Martin, 50 ans, s’est qualifié en deuxième position dimanche dernièr lors du célèbre “Pole Day” sur le Daytona International Speedway. Lui et le poleman Martin Truex Jr. (No. 1 Bass Pro Shops Chevrolet) sont assurés de partir depuis la première ligne pour les Daytona 500.

Bill Elliott, qui a réalisé le quatrième meilleur temps de la séance de qualification a également décroché son billet pour la ‘Great American Race’. Sa place exacte sur la grille sera déterminée jeudi après les deux courses de qualification de 150 miles : Les Gatorade Duel.

« Toute cette équipe Motorcraft – David Hyder [crew chief], Len et Eddie Wood [propriétaires] – a bien préparé le coup pour ces Daytona 500 et je suis fier de ce qu’ils ont fait. » a déclaré le pilote de 53 ans.

En fait, Elliott s’est même montré un peu déçu après les qualifications puisqu’il avait signé le meilleur chrono de la séance d’essais et espérait pouvoir offrir une première ligne à la n°21.
Ce quatrième temps des qualifications a quand même permis de redonner confiance au double vainqueur de l’épreuve (1985 et 1987).

L’aspect ‘old-school’ des Daytona 500 2009 est également lié à la présence de Terry Labonte (No. 66 Window World Toyota), champion en 1984 et 1996. Labonte est assure de prendre le départ de la course grâce à une place provisionnelle réservé à son statut d’ancien champion. Labonte a pu profiter de cette place en raison de la bonne qualification d’un autre ancien champion Tony Stewart (No. 14 Office Depot/Old Spice Chevrolet) qui a été suffisamment rapide pour ne pas avoir à utiliser ce joker.