La nouvelle est tombée dans la journée. Newman/Haas-Lanigan Racing a confirmé ses pilotes. Les deux voitures seront confiées au jeune Graham Rahal qui entrera dans sa troisème saison avec l’équipe et sa deuxième en IndyCar, et au Hollandais Robert Doornbos.

Graham Rahal
Avec une saison qui aura été pour le moins compliquée, le jeune Rahal devra à tous prix se ressaisir s’il veut conserver son baquet au-delà de 2009. En effet après avoir manqué la première épreuve 2008 sur l’ovale d’Homestead pour cause de voiture abimée lors d’essais privés, le fils du double champion IndyCar 1987 et 1992 Bobby Rahal est devenu à 19 ans et trois mois le plus jeune vainqueur de la discipline grâce à sa victoire obtenue sous la pluie dans les rues de St Petersburg en Floride. Hélas la suite fut moins glorieuse avec seulement quatre top-10 dans les seize épreuves suivantes. A lui de prouver qu’il a l’étoffe d’un vainqueur régulier et qu’il peut faire jeu égal avec son nouveau coéquipier.

Robert Doornbos
La saison 2008 n’aura pas été rose pour Robert Doornbos. Habitué aux succès en ChampCar en 2007 où il lutta pour le titre face à Sebastien Bourdais, le Hollandais ne parvint pas à rebondir en IndyCar la saison suivante. Ses seules apparitions ont été faites dans le nouveau championnat Superleague Formula pour le compte du Milan AC ainsi qu’en A1GP en Chine et en Nouvelle-Zélande. Son retour aux Etats-Unis est donc une excellente nouvelle pour celui qui nous a offert de belles bagarres en ChampCar. Qui plus est, il dispose d’un matériel capable de lui faire jouer la gagne pour sa première saison en IndyCar. A 27 ans, le voici extrêmement enthousiaste à l’idée de rejoindre une écurie aussi mythique.

« Je suis très heureux et fier d’avoir cette opportunité de courir pour Newman/Haas/Lanigan Racing. Courir en IndyCar est mon plus grand rêve et principalement de pouvoir le faire avec Newman/Haas/Lanigan Racing. L’histoire du team et les succès qu’ils ont eu par le passé m’ont vraiment attirés, et cela me rend fier de faire partie d’une équipe victorieuse. Piloter sur les ovales devrait être excitant. Ca va être dur, mais je m’entraîne autant que possible et je suis en bonne condition et prêt à ramener des résultats. Je suis également excité à l’idée de courir les légendaires Indy 500. Je veux vraiment remercier M. Haas et M. Lanigan pour me donner cette chance. J’attends avec intérêt la première course.« 

Du côté de Carl Haas, l’enthousiasme est également de rigueur lorsqu’il évoque la signature de Doornbos :
« Mike et moi sommes excités à l’idée d’ajouter Robert dans notre équipe. Il a été un féroce compétiteur en ChampCar et nous espérons la même chose en IndyCar Series. Il a été rapide à s’adapter au nouveau challenge que représentait le ChampCar, ce qui devrait augurer de bonnes choses face à notre courbe de progression consistant à l’adapter aux courses sur ovales.« 

A l’origine, Doornbos était un joueur de tennis semi-professionnel. Mais invité par Williams à Spa Francorchamps en 1998, il rencontre Jacques Villeneuve et devient un véritable passionné de sport automobile. Il va alors demander à Villeneuve de l’aider à démarrer. Après avoir fait ses classes l’année suivante en Opel Lotus UK Winter Series en Angleterre, il grimpe les échelons jusqu’en F3000 où il obtient le titre de meilleur débutant en 2004 en finissant 3ème du championnat. Les portes de la F1 se sont ouvertes tout d’abord par l’intermédiaire de Minardi puis chez RedBull. Il s’exile ensuite vers le ChampCar en 2007 et devient le premier pilote depuis Nigel Mansell en 1993 à obtenir un podium dès sa première participation. Avec une victoire à Mont Tremblant face à Bourdais, il terminera la saison à la troisième place du championnat.