Jack Roush, le propriétaire, et Matt Kenseth, le pilote de la Ford Fusion n°17 de la Roush Fenway Racing s’accordent à dire que Drew Blickensderfer y est pour beaucoup dans l’excellent début de saison du champion 2003 de la NASCAR Sprint Cup Series.

Blickensderfer a remplacé Chip Bolin à l’issue de la saison 2008 et la complicité avec Kenseth n’a pas tardée à venir. Aux Daytona 500, Matt a pris la tête quelque seconde avant que la pluie ne vienne interrompre définitivement la course.

En Californie, Kenseth n’a pas eu besoin de la pluie pour remporter la course. Il a été le pilote qui a mené le plus grand nombre de tours (84) et il a parfaitement géré le dernier run sous drapeau vert et a parfaitement paré les attaques de Jeff Gordon.

« Drew est magique dans cette équipe. Il sait exactement comment fédérer toute une équipe. Nous avons besoin de personnes comme lui. Nous avions la même voiture que la saison dernière, Matt est le même pilote qu’en 2008, Drew est simplement le petit plus qui fait la différence » concède Jack Roush.

Bon joueur de basket-ball lorsqu’il était à l’université, Drew Blickensderfer s’est ensuite tourné vers la NASCAR. D’abord chef d’équipe en Nationwide au sein de la Roush Fenway Racing ce n’est que depuis que cette année qu’il officie en Sprint Cup.

Après le départ de Robbie Reiser, Kenseth avait pour chef d’équipe Chip Bolin, mais l’association n’a jamais fonctionné et Matt a décidé de changer quelque chose à l’inter-saison. Bolin est donc revenu à son rôle d’ingénieur au profit de Drew Blickensderfer.

« C’est un sentiment incroyable que de gagner ces deux premières courses. Lorsque Drew a été nommé, j’ai eu une grande discussion avec Chip, tout s’est bien passé et nous continuons à bien nous entendre. Cette saison j’ai de bonnes sensations et j’ai plus de confiance que je n’en avais ces dernières années » affirme Matt Kenseth.