L’ancien pilote de Formule Un Jean Alesi a réussi à se frayer un chemin dans le peloton pour remporter la course de samedi en SpeedCar Series sur l’Autodrome de Dubai, réalisant ainsi un doublé ce week-end.

Alesi, qui s’est élancé depuis la septième place sur la grille inversée, nous a offert un festival de dépassements et d’attaques pour remonter le peloton. A l’arrivée de cette course très disputée, les quatre premiers ne sont finalement séparés que de sept secondes.

Le poleman, Damien Pasini, n’a malheureusment pas pu profiter de sa position sur la grille au moment de départ lancé. Il a écopé d’une pénalité et a du repasser par les stands pour avoir semble-t-il volé le départ.

C’est donc Gianni Morbidelli qui a récupéré la tête du peloton à la fin du premier tour devant Johnny Herbert, Heinz-Harald Frentzen, David Terrien et Christopher Zoechling. Alesi était alors sixième mais pas pour très longtemps.

Alesi a dépassé Zoechling pour la cinquième place lors du troisième tour en profitant d’une erreur du pilote Autrichien percuté ensuite par Vitantonio Liuzzi. Alesi a ensuite enchainé les meilleurs tours en courses pour revenir et prendre l’avantage sur Terrien. Frentzen a lui fait les frais de la rapidité d’Alesi au neuvième tour.

Malgré une fuite d’huile, Alesi a ensuite repris Herbert. Il ne restait alors plus que Morbidelli pour empécher le pilote français de réaliser un doublé. Avec une voiture fumante, Alesi a continué à attaquer pour finalement prendre la tête du peloton à huit tours de l’arrivée grâce à un superbe dépassement. La question était maintenant de savoir si la voiture tiendrait jusqu’au drapeau à damier. Ce qui a été le cas.

Interrogé sur la fumée, Alesi a expliqué qu’il n’avait aucune idée de la cause et qu’il espérait juste pouvoir aller au bout de la course.

Morbidelli et Herbert ont complété le podium. Frentzen à terminé quatrième malgré un tête à queue après une poussette de Terrien. Derrière ce dernier on retrouve dans l’ordre Thomas Biagi, Marchy Lee et l’ancien pilote de MotoGP Marco Melandri.

Ce doublé d’Alesi lui permet de remonter au classement général où il ne compte maintenant plus que neuf points de retard sur le leader Morbidelli.

Pos Pilote Equipe Tours Temps / Gap
1 J. Alesi HPR 24 41:26.780
2 G. Morbidelli Palm Racing 24 3.839
3 J. Herbert JMB 24 5.608
4 H. Frentzen Team Lavaggi 24 7.187
5 D. Terrien Durango 24 12.883
6 T. Biagi Palm Beach 24 18.160
7 M. Lee HPR 24 25.441
8 M. Melandri Team Lavaggi 24 35.281
9 D. Pasini JMB 24 41.962
10 C. Zoechling Continental Circus 24 1:41.270
11 R. Azzam UP Team 23 1 tour
12 E. Charles Continental Circus 24 1 tour

Non Classé
H. Al Fardan Durango 7 DNF
V. Liuzzi UP Team 4 DNF

Meilleur tour
J. Alesi – HPR 1:42.438