Le dernier sera le premier et le premier sera le dernier sera le premier. Pour les fans de NASCAR, l’épreuve des Shelby 427 de la NASCAR Sprint Cup de dimanche sur le Las Vegas Motor Speedway colle parfaitement à cette phrase.

Parti depuis l’arrière du peloton en raison d’un changement de moteur, le poleman et résidant de Las Vegas, Kyle Busch s’est finalement imposé avec 0.411 secondes d’avance sur la ligne. Busch décroche ainsi sa première victoire de la saison, mais aussi sa première victoire sur ‘son’ circuit.

A noter que les officiels ont neutralisé la course à 14 reprises – nouveau record du circuit.

Matt Kenseth, premier du classement général avant la course, a terminé dernier de cette troisième épreuve de la saison après que son moteur ait explosé au sixième tour.

« C’est vraiment cool » a déclaré Busch jusque après un énorme burnout sur la ligne droite avant. « Je ne sais pas exactement ce que cela voulait dire, mais quand j’ai coupé la ligne j’ai eu des noeuds à l’estomac. »

Clint Bowyer a récupéré d’un tour perdu en début de course pour finalement terminer deuxième, en grande partie grâce au bon travail de son crew chief Shane Wilson, qui a décidé de le laisser en piste lors d’une neutralisation au tour 260 sur les 285 que comptait la course. Bowyer a pointé en tête jusqu’au tour 269 avant que Busch ne prenne définitivement l’avantage.

Jeff Burton, le coéquipier de Bowyer au sein de la Richard Childress Racing, a terminé troisième devant David Reutimann et Bobby Labonte. Jeff Gordon (qui devient le nouveau leader du championnat), Greg Biffle, Brian Vickers, Jamie McMurray et Dale Earnhardt Jr. ont complété le Top-10.

Le triple champion de la NASCAR Sprint Cup Jimmie Johnson, qui a mené le plus grand nombre de tours (92), est parti à la faute dans le virage 2 causant la dernière neutralisation au tour 280. Il a coupé la ligne à la 24ème place.

« Je suis désolé les gars » a déclaré Johnson, qui a également connu une journée difficile dans les stands. « Nous le sommes également aujourd’hui » a répondu son crew chief Chad Knaus à la radio.

La course a été relancé avec seulement trois tours à boucler et Busch a rapidement pris ses distances avec Bowyer et Burton.

Bien qu’il se soit élancé depuis l’arrière du peloton, Busch a quand même été crédité de la pole position et il est ainsi devenu le premier pilote à s’imposer depuis la pole sur le circuit de Las Vegas. Mais cela signifie également que Busch a dû se bagarrer dans le trafic durant une bonne partie de la course puisqu’il a pris la tête pour la première fois qu’au tour 228.

« Nous avons dû nous bagarrer, » a expliqué Busch, 23 ans, qui a décroché dimanche sa 13ème victoire en carrière. « Nous n’avions pas forcement la meilleure voiture aujourd’hui, mais nous avions une belle marge de progression et nous avons réussi à la rendre plus rapide. »

Bowyer a remercié Wilson, son nouveau crew chief pour cette saison, suite à son choix stratégique qui lui a permis de récuperer cette deuxième place.

« C’est là qu’il a brillé. Il a étudié la stratégie à fond et je sais qu’il a beaucoup travaillé déçu. Je suis vraiment très fier de lui, fier de son choix et que cela ait fonctionné. »

A noter que Busch a remporté neuf des 39 dernières courses de NASCAR Sprint Cup depuis son arrivée à la Joe Gibbs Racing début 2008. Il avait d’ailleurs décroché sa première victoire avec sa nouvelle équipe en mars dernier à Atlanta où se déroulera la prochaine épreuve.

Avec sa dernière place de dimanche, Kenseth chute à la troisième place du classement général a égalité avec son coéquipier Greg Biffle et à 40 points du nouveau leader Gordon.

Le champion en titre Johnson ne bouge pas au classement et reste 19ème à 145 points de son propriétaire.

Les trois seuls pilotes à avoir signé un Top-10 lors des deux premières courses de la saison – Kenseth, Kurt Busch et Tony Stewart — ont tous connu une soirée difficile. Kenseth a terminé 43ème, Stewart 26ème et Busch 23ème.

Le rookie Joey Logano a terminé dans le tour du leader et signé son meilleur résultat en carrière avec une 13ème place.

Pour la deuxième semaine de suite, Mark Martin a rencontré des problèmes de moteur et à terminé 40ème. Il est maintenant 34ème du classement général.