Les infractions constatées le 9 février concernaient les sections 12-1 du règlement de la NASCAR Nationwide Series, 12-4-I (équipement non conforme), 20A-18.A (barre anti-roulis non conforme). En conséquence de quoi, l’équipe avait écopé de cent points de pénalité aux classements pilotes (John Wes Townley) et propriétaires (Jay Robinson). Le chef d’équipe, Blake Bainbridge, avait dû s’acquitter d’une amende de 15 000 dollars et avait été placé sous probation jusqu’à la fin de l’année civile.

En appel, l’équipe a plaidé que les changements effectués étaient conformes au règlement de la NASCAR Nationwide Series. Elle a de plus affirmé qu’elle n’avait eu en aucun cas l’envie de contourner le règlement. La RAB Racing a aussi pointé du doigt les officiels qui n’ont pas tenu en compte les changements effectués après cette inspection. L’équipe trouvait également que les pénalités étaient trop sévères aux vues des circonstances.

La commission a tenu compte des explications fournies par la RAB Racing mais c’est à l’unanimité qu’elle a confirmé les sanctions infligées en première instance. Selon la section 15 du règlement l’équipe a de nouveau le droit de faire appel de la décision de cette commission.