Carl Edwards et Jimmie Johnson ont fini premier et second à Atlanta.

© Kevin C. Cox/Getty Images

Top : Carl Edwards et la Roush Fenway Racing

Carl Edwards n’a peut-être pas eu la meilleure voiture pendant toute la course mais a parfaitement su prendre la tête quand il le fallait. A l’avant dernier restart de la course, Edwards plaçait une attaque sur le leader Denny Hamlin afin de prendre la tête et ne plus jamais la lâcher jusqu’au drapeau à damier pour signer son septième succès de la saison. Edwards est maintenant second du championnat à 183 points du leader Jimmie Johnson. Mention spéciale à la Roush Fenway Racing qui a placé ses cinq voitures dans le top-10 de la course, ce qui en soit n’est pas vraiment étonnant mais démontre la force de frappe de l’écurie phare de Ford sur les ovales intermédiaires.

Top : Jimmie Johnson et Chad Knaus

Rien n’arrête Jimmie Johnson en cette fin de saison. Ni une pénalité pour vitesse excessive dans les stands, ni une voiture difficile à faire remonter dans le peloton. Johnson et Chad Knaus n’ont jamais paniqué et ont parfaitement su utiliser leur science de la course pour remonter jusqu’à la seconde place finale. Voyant son poulain en difficulté pour remonter dans le top-10, Chad Knaus a pris la décision d’arrêter Jimmie Johnson lors du dernier drapeau jaune pour lui chausser quatre pneus neufs. Le double champion en titre a fini le boulot en remontant jusqu’à la seconde place de la course dans le dernier tour alors que sa voiture ne lui aurait pas permis en temps normal. Ce tandem est décidément le meilleur de la NASCAR en ce moment.

Top : Les frères Busch

Les frères Busch font décidément cause commune en cette fin de saison. Tous les deux dans le top-5 à Charlotte, les deux frères Busch avaient ensuite enchainé sur une course catastrophique pour l’un comme pour l’autre à Martinsville. Cette fois ci, Kyle finit cinquième et Kurt sixième. De quoi leur redonner le sourire au terme d’une saison pas facile pour l’un comme pour l’autre (Chase raté pour Kyle, manque de performance pour Kurt). De bonne augure avant la prochaine manche au Texas.





Kasey Kahne est passé complètement au travers de sa course à Atlanta

© Getty Images for NASCAR

Flop : Kasey Kahne et Dodge

Kasey Kahne est toujours en lice pour la treizième place au classement général mais perd pied face au jeune David Ragan. Kasey Kahne vient en effet de réaliser deux 33èmes places lors des deux derniers rendez-vous et semble de plus en plus en difficulté en cette fin de saison. Du côté du motoriste, le constat n’est guère plus brillant avec un seul pilote dans le top-10 (Kurt Busch). Juan Pablo Montoya a fait une belle prestation mais à connu beaucoup de problèmes en fin de course qui ont ruiné ses chances de bien figurer. Quand aux autres, totalement absents. Mention spéciale à AJ Allmendinger, meilleur pilote Evernham pour la seconde semaine consécutive grâce à sa quatorzième place finale.

Flop : La Richard Childress Racing

La RCR a été loin de pouvoir jouer la victoire à Atlanta. Clint Bowyer a passé toute sa course à un tour et ne l’a jamais rattrapé, Jeff Burton a fait une course complètement anonyme alors qu’il se devait de pointer aux avant-postes dans l’espoir de garder une chance pour le championnat et Kevin Harvick s’est effondré en fin d’épreuve alors qu’il tenait bon dans le top-10 depuis le premier quart de la course. Au final, les trois pilotes RCR sont dans le top-7 du championnat, mais merci le chase…

Flop : Michael Waltrip

Pour sa millième course en carrière, Michael Waltrip a sans doute voulu se faire remarquer. Il a réussi dans un premier temps à remonter jusqu’au top-10 au volant de sa Toyota n°55 et semblait réaliser une excellente course jusqu’à frotter le mur. A partir de là, Michael Waltrip a provoqué pas moins de quatre drapeaux jaunes pour crashs ou débris. Et plutôt que d’abandonner sagement, Waltrip a préféré continuer avec sa voiture éventrée. Pas sur que son sponsor ait vraiment apprécié de passer à la télé pour de telles raisons…





Greg Biffle a encore perdu des points face à Jimmie Johnson alors que Jeff Gordon a perdu des positions en fin de course.

© Ford Racing / Autostock

Peut mieux faire : Jeff Gordon

Le quadruple champion de la NASCAR semble de plus en plus en difficulté pour finir correctement les courses. Après avoir passé les trois quarts de la course dans le top-5, Jeff Gordon a finalement terminé neuvième après avoir perdu quelques positions en fin de course. Comme toute les semaines… et il n’a toujours pas gagné cette saison. Les chances de Gordon vont se réduire de semaines en semaines et on peut maintenant franchement douter de sa capacité à en remporter une cette année.

Peut mieux faire : Greg Biffle

Greg Biffle se devait de bien figurer pour reprendre des points à Jimmie Johnson dans l’optique du championnat. Force est de reconnaitre que Biffle n’a pas été à la hauteur malgré sa dixième place finale. Le pilote Roush a plus souvent lutté pour ne pas se faire prendre un tour que pour gagner des positions sur la piste. Biffle perd sa seconde position au championnat et se retrouve de plus en plus loin de Johnson au général. Et a sans doute perdu ses derniers espoirs de devenir le premier pilote à remporter le titre de champion dans les trois principales séries de la NASCAR.

Peut mieux faire : l’Atlanta Motor Speedway

Les courses à Atlanta sont toujours aussi sympathiques à regarder, mais pas sûr que les pilotes prennent autant de plaisir que les spectateurs. Entre Kyle Busch qui n’osait plus accélérer dans les lignes droites tellement qu’il avait du mal à tenir sa voiture en ligne, les survirages énormes d’à peu près tous les pilotes et Carl Edwards qui s’est battu avec sa voiture pendant toute la couse comme surement beaucoup d’autres, on s’est bien aperçu que le trio Atlanta – COT – Goodyear n’était pas encore au point.