C’est lors de son dernier tour de la séance que Denny Hamlin a claqué le meilleur chrono en 19,689 secondes, soit à la vitesse moyenne de 96,176 mph. Hamlin s’est approché à 23 millièmes de la pole de la saison dernière décrochée par le pilote de la Chevrolet n°24. Le vainqueur de cette course en 2008 devance Kevin Harvick de 24 millièmes et Jeff Gordon – qui a longtemps pointé en haut de la feuille des temps – de 39 millièmes.

Juan Pablo Montoya confirme qu’il est bien de plus en plus à l’aise au volant de sa Chevrolet n°42 en décrochant le quatrième chrono (19,740 secondes) et en étant une nouvelle fois le meilleur pilote de la Earnhardt-Ganassi Racing.

C’est Clint Bowyer qui complète le top-5 en 19,761 secondes. Marcos Ambrose est le deuxième pilote Toyota en sixième position et devance Ryan Newman, Kurt Busch – meilleure Dodge de la séance – et Mark Martin.

Il faut attendre la onzième place pour trouver le premier pilote Ford en la personne de Jamie McMurray. Le second pilote n’est autre que David Ragan en 23ème position !

A.J. Allmendinger confirme son bon début de saison chez Richard Petty Motorsports, puisqu’il est une nouvelle fois le meilleur pilote de cette équipe en douzième place. Kasey Kahne est 17ème, Elliott Sadler 28ème et Reed Sorenson n’a pu faire mieux que 31ème.

Du côté des pilotes favoris pour cette course, Jimmie Johnson doit se contenter du quinzième chrono, juste devant son équipier Dale Earnhardt Jr.. Kyle Busch est vingt-cinquième et devance là aussi son équipier Joey Logano.

Sous pression, car obligé de se qualifier au temps pour la première fois de la saison, Scott Speed a réalisé le 33ème temps en 20,001 secondes et est le premier pilote à ne pas avoir franchi la barre des 20 secondes sur un tour.

Parmi les déceptions de la séance, Greg Biffle est 35ème, Jeff Burton est trente-sixième alors que Matt Kenseth est 43ème.

Il faut également noter que la piste s’est améliorée en fin de séance alors que plusieurs pilotes ont eu beaucoup de mal à contrôler leur voiture et à trouver le bon réglage avant cela. Parmi-eux les frères Busch.

Une petite friction entre Martin Truex Jr. et David Stremme est le seul incident notable de la séance, mais cela n’a pas nécessité l’interruption des essais. Mark Martin est également allé frotter le muret légèrement aidé par David Gilliland.