Quatorzième de la course de Martinsville au volant de sa Toyota Camry n°47, Marcos Ambrose a une nouvelle fois brillé sur un petit ovale après son top-10 obtenu à Bristol une semaine plus tôt.

« C’est incroyable de réaliser un top-10 et un top-15 pour mes deux premières courses sur short-track » confiait l’ancienne star du V8 Supercars à l’issue des Goody’s Fast Pain Relief 500 sur le Martinsville Speedway.

Avec deux top-15 en autant de week-ends, Ambrose est remonté à la 21ème place du classement général et est à moins de cent points de la dixième place avant l’épreuve du Texas Motor Speedway.

24ème à l’agitation du drapeau vert, suite à l’annulation des qualifications, l’Australien est entré dans le top-10 après seulement trente tours. Dix boucles plus tard, la NASCAR sortait le drapeau jaune afin que les équipes puissent ajuster les voitures suite au manque d’essais. Après avoir ajusté, Ambrose est reparti dans le ventre-mou du peloton. C’est au 90ème tour qu’il faisait son apparition pour la première fois dans le top-10 après que Frank Kerr – son chef d’équipe – lui ait intimé l’ordre de rester en piste lors de la neutralisation.

Dans le top-10 pendant 25 tours, Ambrose a commencé à perdre quelques positions du fait de la dégradation de ses pneumatiques, mais il était toujours dans le top-15 lors qu’une nouvelle neutralisation est intervenue au 138ème tour.

Alors que la mi-course approchait, Ambrose est resté dans le top-20 et avait des temps au tour similaires à ceux du leader Denny Hamlin. Au fur et à mesure que la course approchait de son terme, l’Australien se montrait présent. 19ème au 358ème passage il était dixième à moins de 70 tours du but.

Ambrose perdrait alors quelques places dans les derniers tours, puisqu’il n’a pas souhaité chausser des pneus neufs lors des dernières neutralisations. « Nous n’avions pas de pneus neufs en fin de course mais nous avons été capable de rester dans le tour du leader tout au long de la course. Nous avons été très rapides et j’ai pris beaucoup de plaisir » conclut le pilote de la JTG-Daugherty Racing.