Reed Sorenson a longtemps été présenté comme un futur espoir de la discipline, mais force est de constater qu’il n’a jamais réellement brillé. Sa pole à Indianapolis en 2007 et sa cinquième place lors des Daytona 500 sont ses seuls faits d’armes pour un pilote qui entame déjà sa quatrième saison à temps complet en NASCAR Sprint Cup Series.

De l’autre côté, A.J. Allmendinger qui a énormément souffert lors de son année de rookie chez Red Bull Racing du fait de l’arrivée de Toyota au plus haut niveau, ne cesse de progresser depuis le début de la saison dernière.

Viré de la Red Bull Racing après la course du Kansas, alors qu’il venait de faire son meilleur résultat en carrière, Allmendinger a rapidement trouvé refuge au sein de la Gillett Evernham Motorsports en fin de saison dernière. Alors qu’il découvrait la Dodge il s’est régulièrement payé le luxe d’être devant la plupart de ses équipiers.

Alors que la Gillett Evernham et la Petty Motorsports ont fusionné à l’issue de la saison 2008, Allmendinger s’est retrouvé en ballottage avec Sorenson pour piloter la n°43 à plein temps. C’est finalement ce dernier qui a été choisi avec des résultats très moyens. De son côté Allmendinger enchaîne les belles performances dans la quatrième voiture de l’écurie et une question se pose : alors qu’un des quatre pilotes ne doit faire que quelques courses cette année, Richard Petty ne doit-il pas inverser les rôles d’Allmendinger et Sorenson ?