Carl Edwards a remporté les deux dernières courses de NASCAR Sprint Cup sur le Texas Motor Speedway, mais l’analyse des statistiques — accumulées sur les huit dernières courses sur le TMS — indiquent qu’il aura également à se méfier d’autres pilotes comme Jimmie Johnson et Matt Kenseth.

Johnson et Kenseth en arrivant au Texas sont à l’opposé en terme d’élan. Johnson, après avoir terminé en dehors du Top-20 à deux reprises en début de saison à décroché sa première victoire de 2009 le week-end dernier à Martinsville. Kenseth, après avoir remporté les deux premières course de l’année, a enchainé avec une 43ème place, une 12ème, une 33ème et une 23ème.

Les deux pilotes arrivent maintenant au Texas, un circuit sur lequel ils ont tous les deux connus le succès. Johnson espère bien sûr continuer sur sa lancée et s’imposer dimanche comme il l’avait fait en 2007. Ses statistiques sur le TMS sont d’ailleurs assez impressionnantes:

– Rating de 104.7 (1er)
– Position moyenne sur la piste de 10.5 (5ème)
– 171 meilleurs tours en course (4ème)
– Meilleure vitesse moyenne sous drapeau vert (172.797 mph)
– 72% des tours bouclés dans le Top-15 (6ème).

Les statistiques peuvent également redonner le sourir à Kenseth et mettre fin à sa série de courses en dehors du Top-10.

Kenseth a le deuxième meilleur Rating (104.2) et la deuxième meilleure position moyenne sur la piste (9.6) au Texas depuis 2005. Le pilote de la Ford n°17 a également terminé dans le Top-10 lors de six des sept dernières courses.