Après la pluie du matin, la piste a rapidement séché suite aux passages répétés tout d’abord des voitures d’ALMS puis des monoplaces d’IndyCar. Seul un temps mossade avec quelques gros nuages et une trajectoire n’offrant toujours par une adhérence maximale menaçaient les pilotes qui ont pris part à la deuxième séance dès 15H25 pour une session d’une heure.

A l’inverse des premiers essais, tous les pilotes ont enregistré au moins un chrono. Profitant des meilleures conditions, les équipes ont pu travailler sur la mise au point de leurs voitures principalement pour la course, ce qui explique le nombre moyen de tours effectués, environ 20 par pilote.

En tête de la feuille des temps nous retrouvons le vainqueur de l’épreuve 2008, Graham Rahal. Le jeune Américain a bouclé son meilleur tour en 1.03.4078s. Avec cette performance il surclasse son coéquipier Robert Doornbos seulement 16ème, à 1.3s. Nul doute qu’il faudra compter sur le leader de l’écurie Newman/Haas Lanigan dimanche pour la course.

Derrière Rahal, Justin Wilson et la Dale Coyne Racing n’en finissent plus d’étonner et de détonner. Déjà auteur d’un surprenant troisième temps vendredi matin, le Britannique réalise un tour magnifique qui le place à moins de 2 dixièmes de son ancien coéquipier. Le duo Wilson-Pappas semble avoir trouvé ses marques et après les deux séances d’essais, nous pourrions les retrouver lors du troisième segment parmi les six voitures les plus rapides se bagarrant pour la Pole position.

Leader la matin, Dario Franchitti confirme son statut de favori ce week-end en signant la troisième meilleure performance à moins de 3 dixièmes. Il devance E.J. Viso décidément très en forme avec la HVM Racing.

N’ayant enregistré aucun tour chronométré le matin, Tony Kanaan arrive comme un boulet de canon directement à la cinquième position. Le Brésilien mène l’armada Andretti-Green Racing et devance Ryan Briscoe de 2 centièmes.

Scott Dixon se classe septième devant Will Power. Les grosses écuries n’ont semble t-il pas cherché la performance à tout prix et leur véritable niveau de performance ne sera révélé que lors des qualifications.

En neuvième position Vitor Meira place l’écurie d’A.J. Foyt dans le top-10, de bon augure pour la course. Il devance une Danica Patrick retrouvée qui semble enfin avoir trouvé ses marques et des réglages efficaces après des débuts catastrophiques. Ses coéquipiers sont 13ème (Marco Andretti) et 14ème (Hideki Mutoh)

Du côté des rookies, Mike Conway solide 12ème avec Dreyer &Reinbold et dernier pilote dans la seconde prend la tête devant Doornbos 16ème, puis Raphael Matos 18ème et enfin Stanton Barrett 22ème et dernier à presque 7 secondes de Rahal.

A noter en fin de séance un incident dans les stands impliquant Dan Wheldon, Vitor Meira et Hideki Mutoh. Wheldon quittait son pitbox et a heurté la monoplace de Mutoh avant de frapper le muret des stands. Sa suspension arrière gauche n’ayant que très peu apprécié le choc s’est rompue, causant la fin des essais pour Wheldon, auteur du 19ème temps avec huit petits tours bouclés.

Les voitures reprendront la piste ce samedi pour les qualifications à partir de 8H05 heure locale.