Avec 17 voitures engagées, dont seulement trois en LMP1 et autant en LMP2, la plateau était sans doute le plus faible de l’histoire de l’ALMS. Le spectacle en piste s’en est forcément ressenti, puiqu’après des 12 Heures de Sebring haletantes et indécises, la course de St. Petersburg a été beaucoup plus limpide.

Parti en pole sur l’Acura LMP1, Gil de Ferran dominait le début de course devant la voiture sœur du Highcroft Racing pilotée par David Brabham et Scott Sharp. Mais le De Ferran Motorsport connaissait une première contrariété en effectuant son ravitaillement juste avant un drapeau jaune, ce qui permettait à Luis Diaz (Acura Fernandez) et David Brabham de repartir devant, ces deux derniers ayant pu profiter de la neutralisation pour marquer leur arrêt.

Puis l’Acura n°66 rencontrait des problèmes électriques qui éliminèrent la voiture de la course à la victoire. Simon Pagenaud et Gil de Ferran, pourtant clairement les plus rapides du clan LMP1, devront donc encore patienter pour gagner leur première course.

David Brabham et Scott Sharp remportent donc une victoire facile devant Adrian Fernandez et Luis Diaz. Ces derniers s’imposent au classement LMP2, après n’avoir eu aucune opposition sérieuse de la part des Lola Dyson.

En GT2, c’est également une course par élimination à laquelle nous avons assisté. En tête depuis le départ, Pierre Kaffer et Jaime Melo (Ferrari F430) ont abandonné sur problème de suspension. Wolf Henzler et Dirk Werner (Porsche) furent ensuite les mieux placés pour s’imposer, mais une crevaison leur fit perdre plusieurs tours.

Ce sont donc Jörg Bergmeister et Pat Long qui ont récupéré la victoire, avec deux tours d’avance devant la BMW M3 de Tom Milner et Dirk Müller, et la Panoz de Ian James et Dominik Farnbacher, qui signent un nouveau podium après celui de Sebring.

La prochaine manche aura lieu dans les rues de Long Beach dans quinze jours.

LE CLASSEMENT :

1 – Brabham/Sharp (Acura ARX02a) – Highcroft – 93 tours
2 – Fernandez/Diaz (Acura ARX01b) – Fernandez – 93
3 – Dyson/Smith (Lola B09/86 Mazda) – Dyson – 92
4 – Leitzinger/M.Franchitti (Lola B09/86 Mazda) – Dyson – 91
5 – Bergmeister/Long (Porsche 997) – Flying Lizard – 88
6 – Field/Field/Ducote (Lola B06/10 AER) – Intersport – 88
7 – Milner/Muller (BMW M3 E92) – Rahal Letterman Racing – 86
8 – Farnbacher/James (Panoz Esperante) – Panoz – 86
9 – Gigliotti/Curran (Riley Corvette) – LG – 85
10 – Law/Nieman (Porsche 997) – Flying Lizard – 84
11 – Murry/Robertson (Doran Ford GT) – Robertson – 83
12 – Henzler/Werner (Porsche 997) – Farnbacher Loles – 74

Abandons :

De Ferran/Pagenaud – 66 tours
Feinberg/Hall – 38
Sutherland/Phinney – 38
Hand/Auberlen – 28
Melo/Kaffer – 27