Jeff Gordon a remporté les Samsung 500, sa 82ème victoire en NASCAR Sprint Cup Series alors qu’il a pris dimanche son 552ème départ dans la catégorie reine de la NASCAR.

Il s’agit de la première victoire du pilote de la Hendrick Motorsports en 2009. Il a ainsi mis fin à une série de 47 courses sans victoire – sa plus longue série sans victoire. Le quadruple champion de la NASCAR Sprint Cup Series compte déjà six top-10 en 2009 après sept courses.

Gordon reste à la sixième place des pilotes les plus victorieux dans l’histoire de la NASCAR, à une longueur de Cale Yarborough.

En dix-sept courses sur le Texas Motor Speedway, le pilote de la Chevrolet n°24 compte désormais une victoire et neuf top-10.

Il ne reste plus qu’un ovale où Gordon ne s’est toujours pas imposé dans sa carrière, c’est sur l’Homestead-Miami Speedway.

En terminant deuxième, Jimmie Johnson a signé son neuvième top-10 en douze courses au Texas et son cinquième de l’année 2009.

Troisième, Greg Biffle a réalisé son quatrième top-10 en onze participations au Texas.

Pour la cinquième fois de l’année, c’est Joey Logano qui a été le meilleur rookie de la course grâce à sa trentième place à l’arrivée.

Pour le cinquième week-end de rang c’est Jeff Gordon qui est en tête du classement. Grâce à sa victoire il accroît son avance, il compte maintenant 162 points d’avance sur son équipier Jimmie Johnson.