La NASCAR Sprint Cup fait une pause cette semaine avant de se rendre dans l’Arizona à Phoenix pour la huitième épreuve de la saison 2009: les Subway Fresh Fit 500.

Avec déjà sept courses de passées, la saison 2009 s’annonce déjà comme une des plus passionnantes de ces dernières années. Quatre des pilotes dans le Top-5 sont des anciens champions qui totalisent pas moins de 10 titres – rien que ça !

Jeff Gordon (No. 24 DuPont Chevrolet), le leader du championnat, a quatre titres à son actif (1995, 1997, 1998, 2001) et 82 victoires en carrière. Il est le cinquième pilote le plus victorieux dans l’histoire de la NASCAR, une longueur derrière Cale Yarborough. Sa victoire au Texas lui a permis d’augmenter son avance à 162 points sur le deuxième du classement.

Jimmie Johnson (No. 48 Lowe’s Chevrolet), deuxième du championnat, est triple champion en titre de la NASCAR Sprint Cup (2006-08) et totalise 41 victoires en carrière. Sa victoire il y a deux semaines à Martinsville et sa deuxième place dimanche au Texas lui ont permis de gagner six places au classement général. A noter que Johnson a remporté les trois dernières courses de NASCAR Sprint Cup sur le Phoenix International Raceway.

Kurt Busch (No. 2 Miller Lite Dodge), troisième du championnat et champion 2004 de la NASCAR a 19 victoires en carrière. Busch a une victoire à son actif cette saison (Altanta), deux Top-5 et quatre Top-10. Busch s’est déjà imposé à Phoenix en 2005.

Clint Bowyer (No. 33 Cheerios/Hamburger Helper Chevrolet), quatrième du championnat, est le seul pilote du Top-5 à ne pas avoir déjà remporté un titre en NASCAR Sprint Cup. Il n’a que deux victoires en carrière, mais reste un des pilotes les plus performants du moment. Bowyer a cette saison trois Top-5 et quatre Top-10 à son actif.

Tony Stewart (No. 14 Old Spice/Office Depot Chevrolet), cinquième du classement général, a deux titres de champion à son palmarès (2002, 2005) et 33 victoires. Actuellement dans sa première saison comme pilote/propriétaire, Stewart a décroché deux Top-5 et cinq Top-10 depuis Daytona. Pour mémoire, il avait remporté sa première course à Phoenix en 1999 en partant de la 11ème place sur la grille.

Au total, 191 points séparent le premier du cinquième au classement général de la NASCAR Sprint Cup après les sept premières courses de la saison.