Nous vous avions révélé cette rumeur dans le fil d’informations en début de semaine. La crise fait une nouvelle victime dans le monde la NASCAR.

Après la fameuse voiture numéro 28 le mois dernier, c’est au tour de la n°8 de devoir arrêter ses activités par manque de sponsor. Le résultat immédiat est bien sûr la mise sur le banc du jeune pilote Aric Almirola. Pour beaucoup, le n°8 restera celui de Dale Earnhardt Jr.. Ce numéro avait été choisi par Dale Earnhardt en hommage à son père Ralph Earnhardt.

Lorsque que Dale Jr. a décidé de quitter la DEI pour rejoindre la Hendrick Motosports la saison dernière, la propriétaire Teresa Earnhardt avait refusé de laisser partir ce numéro.

En 2008, Mark Martin et Almirola s’étaient partagés le volant de cette voiture avant que la DEI ne fusionne avec la Chip Ganassi.

Pour mémoire à Daytona, Almirola avait déclaré ne pas savoir combien de temps allait durer sa saison en raison d’un manque de sponsor.

L’annonce officielle de l’arrêt des activités de l’équipe n°8 a été fait par le président de la Earnhardt Ganassi Racing, Steve Lauletta. Il s’est déclaré confiant sur un retour de cette voiture en NASCAR Sprint Cup, mais pas avant d’avoir trouvé un sponsor. Des sources proches du dossier parlent également d’un licenciement économique de 40 à 50 personnes.

Actuellement 37ème du classement général et avec une place moyenne à l’arrivée de 32.9 cette saison, le jeune Almirola risque gros dans cette affaire. Après seulement une vingtaine de départs en NASCAR Sprint Cup, la carrière du pilote Floridien pourrait bien définitivement s’arrêter.