Dans le monde du dragster, Cory McClenathan a connu des hauts et des bas. Il a pris feu, a fait des tonneaux et connu des crashs parmi les plus spectaculaires. Mais il s’est aussi imposé sur quasiment tous les circuits et a été en lutte pour le titre à plusieurs reprises. Il est capable de savoir si un hot rod est bon juste en appuyant sur l’accélérateur. Il peut aussi dire quand toutes les choses sont en place pour qu’une bonne équipe devienne une grande équipe. C’est sans doute pour cela qu’il est très excité et confiant au sujet de la saison 2009.

McClenathan a une nouvelle équipe de mécaniciens pour son dragster FRAM Tough Guard de 7000 chevaux, emmenée par les crew chiefs Phil Shuler et Todd Okuhara. En cinq épreuves, l’équipe a atteint la finale à deux reprises permettant aux fans de retrouver le McClenathan qui a signé 30 victoires, 53 finales et deux deuxième place au championnat lors de ses 18 saisons derrière un volant.

Même avec toute son expérience et ses succès passés, les belles performances de McClenathan en ce début de saison passent inaperçues face aux favoris de la catégorie. Mais ses vrais fans et ses adversaires savent que McClenathan représentent toujours une menace pour la victoire.

C’est tout particulièrement vrai aux Summit Racing Equipment NHRA Southern Nationals qui se tiendront du 16 au 19 avril sur l’Atlanta Dragway où McClenathan a souvent brillé.

Antron Brown, Ashley Force Hood, Mike Edwards et Andrew Hines sont les tenants du titre dans leur catégorie respective. McClenathan, poleman de l’épreuve l’année dernière, s’est déjà impose à trios reprises sur le très populaire Drag Strip de Georgie. Sa dernière victoire remonte à la saison 2004 et il s’était également imposé en 1995 et 1998.

Après ses deuxièmes places à Gainesville et Houston, McClenathan cour toujours après sa première victoire de la saison qui lui permettrait d’améliorer sa position au classement général. Quatre fois deuxième du championnat, McClenathan sait plus que n’importe quel autre pilote ce qu’il faut pour gagner un championnat. Cette saison, il espère enfin conclure et placer le fameux n°1 sur le côté de son dragster.

Pour lui, pas question qu’une autre voiture remporte le titre avec autant de facilité que Tony Schumacher l’a fait ces dernières saisons.

« Je pense que nous allons voir différents vainqueurs cette année. Vous n’allez pas voir une équipe remporter six, sept ou huit course. Cela n’arrivera pas. Cette année, vous allez voir beaucoup plus de bagarres que lors des deux dernières saisons. »

La lutte pour le titre s’annonce en effet relevée. Schumacher a déjà remporté deux épreuves consécutives et Larry Dixon a prouvé que sa nouvelle équipe sera un facteur à prendre en compte pour le titre cette saison. Le rookie Shawn Langdon a lui aussi montré un gros potentiel au volant son Dragster Dixie Chopper/Lucas Oil. Le tenant du titre de la prochaine course Brown a déjà mené le championnat et Brandon Bernstein a deux deuxièmes places à son actif. Le vainqueur de Pomona Doug Kalitta et un autre rookie Spencer Massey semblent également vouloir s’illustrer cette saison.

En Funny Car, Ashley Force Hood va tenter ce week-end de défendre son titre en profitant de l’élan de sa deuxième victoire en carrière décrochée à Houston au volant de sa Castrol GTX Ford Mustang. Pour cela elle va devoir faire face au très chaud Ron Capps, actuel leader du classement et triple vainqueur cette saison dans sa NAPA Dodge Charger. Le rookie Matt Hagan a atteint sa première finale à Las Vegas il y a deux semaines et à faim de victoire. Un autre pilote à surveiller sera bien sûr le 14 fois champion John Force qui s’est déjà imposé à sept reprises sur l’Atlanta Dragway. Le double champion Tony Pedregon, qui a remporté trois fois cette épreuve, pourrait lui aussi se montrer ce week-end.

En Pro Stock, Warren Johnson, le local de l’étape, a déjà décroché cinq victoires à Atlanta dont une dernière en 2003. Greg Anderson a lui aussi déjà prouvé qu’il avait les bons réglages pour s’imposer puisqu’il totalise trois victoires sur le circuit de Georgie au volant de sa Summit Racing Pontiac GXP. L’un des pilotes les plus en forme du championnat Edwards, est le tenant du titre de l’épreuve et a déjà signé trois pole positions cette saison au volant de sa très rapide ART Pontiac GXP. Le vainqueur de Vegas, champion en titre et actuel leader du championnat Jeg Coughlin, qui a remporté cette épreuve en 2000, semble lui aussi en mesure de s’illustrer dans sa JEGS.com Chevy Cobalt. Les autres anciens vainqueurs de l’épreuve, Allen Johnson, Kurt Johnson et Larry Morgan, seront également à surveiller dimanche.