Dario Franchitti a réalisé une course très solide et profité de deux très bons ravitaillements pour remporter le Toyota Grand Prix de Long Beach, deuxième épreuve de la saison 2009 d’IndyCar Series. Cette victoire est la neuvième de Franchitti en carrière et la 25ème de la Target Chip Ganassi Racing.

Franchitti s’est élancé depuis la deuxième place sur la grille, mais il a perdu deux positions dès le premier virage de la course prévue pour faire 85 tours. Il est revenu en deuxième position au tour 15 avant de ravitailler un tour plus tard.

Bonne pioche pour Franchitti puisque deux tours après son passage par les stands, Mike Conway est parti à la faute, forçant les officiels à neutraliser la course. Alors que tout le peloton est passé par les stands pour ravitailler, Franchitti a pris la tête au tour 32.

Un scénario quasi-identique s’est reproduit un peu plus tard dans la course. Franchitti a ravitaillé sous drapeau vert au 53ème tour, une boucle avant une nouvelle neutralisation. A partir de là, Franchitti a mené les 29 derniers tours, creusant un écart de plusieurs secondes sur le poleman Will Power.

Power a finalement terminé deuxième au volant de la monoplace n°12, deux jours après avoir laissé son baquet dans la n°3 de la Team Penske à Helio Castroneves. Pour son retour à la compétition après ses ennuis judiciaires, Castroneves a terminé septième.

Les pilotes de la Andretti Green Racing Tony Kanaan, Danica Patrick et Marco Andretti ont tous décroché un Top-10 malgré des places sur la grille au delà de la 11ème position. Kanaan a terminé troisième et Patrick quatrième.

Cette dernière a réalisé une course très impressionnante puisqu’elle est remontée de la 22ème place sur la grille jusque dans le Top-5. Andretti a terminé sixième.

Dans la course d’Indy Light, parti depuis la pole position, J.R. Hildebrand a mené les 45 tours en route vers sa deuxième victoire en carrière. Le pilote français Richard Philippe a terminé deuxième devant James Hinchcliffe, Jonathan Summerton et Ana Beatriz.