Quel que soit le pilote, la RCR n’a pas été dans le coup lors des deux derniers rendez-vous. Ni au Texas, ni à Phoenix.

Casey Mears a terminé 21ème à Fort Worth et a fait une place de mieux le week-end dernier. Dans le même temps, son coéquipier Kevin Harvick a fini 27ème au Texas avant d’enchainer avec une 30ème place, alors qu’il n’a pas rencontré de gros soucis particuliers lors de chacune de ces deux courses.

Clint Bowyer, second du championnat après les six premiers rendez-vous, a été complètement transparent depuis Martinsville. 22ème au Texas, 26ème à Phoenix. Le seul qui s’en sort à peu près bien est Jeff Burton, neuvième sur le speedway d’1.5 mile et quinzième il y a une semaine.

Même si la situation n’est pas encore catastrophique chez RCR, le retour des bons résultats ne doit pas trainer dans l’optique d’une éventuelle qualification pour les playoffs. Depuis 2007, Richard Childress avait toujours placé ses trois voitures régulières (la 07, la 29 et la 31 à l’époque) dans le chase.

Si la non- présence de Casey Mears dans les playoffs 2009 ne surprendra personne, les mauvaises performances de Kevin Harvick ces dernières semaines sont déjà plus préoccupantes. Il en est de même pour Clint Bowyer, mais ce dernier à encore de la marge compte tenu de ses gros points obtenus en début de saison.

Talladega est peut-être le circuit pour permettre à la RCR de faire surface puisqu’elle dispose de pilotes rapides sur ce type de courses et qui ont de l’expérience. Au Daytona 500, Harvick avait fini second alors que Bowyer était quatrième. Casey Mears avait lui signé son seul top-15 de la saison alors que Burton avait connu quelques soucis en fin de course.

De plus, ces dernières années ont démontré que la présence de coéquipiers dans le peloton n’était pas négligeable et que pour gagner à Talladega ou Daytona, il fallait déjà une équipe autour de soi. Avec quatre voitures, la RCR a tous les atouts pour renverser la tendance ce week-end.