Vitantonio Liuzzi a remporté dimanche la dernière course de la saison 2009 des Speedcar Series sur le circuit de Bahrain. Mais le grand vainqueur de la journée restera Gianni Morbidelli, qui remporte le titre avec seulement deux points d’avance sur Johnny Herbert.

La grille de cette course a été établie en inversant les huit premières places de la course de dimanche offrant ainsi la pole position à Thomas Biagi devant le pilote français Damien Pasini, Hasher Al Maktoum, Morbidelli, Christopher Zoechling, Liuzzi, Heinz-Harald Frentzen et Herbert. Après avoir abandonné suite à une spectaculaire explosion de son moteur dans la première course, Jean Alesi s’est élancé de la dernière position sur la grille.

Très remonté, le pilote français a malheureusement largement volé le départ à tel point qu’il pointait en tête du peloton à l’amorce du premier virage. Son départ de folie a quelque peu déconcentré ses poursuivants et Herbert est parti en tête à queue dans le virage, bien aidé par Ramez Azzam. Quelques secondes plus tôt, Frentzen avait été percuté par Liuzzi. Deux des prétendants au titre étaient donc déjà en difficulté dès le premier tour.

A la fin de la première boucle, Alesi menait le peloton avec trois secondes d’avance sur Biagi, Al Maktoum, Morbidelli, Nicholas Navarro et Liuzzi. Herbert pointait alors à la 11ème place et avait donc pas mal de travail pour espérer pouvoir battre Morbidelli. Les espoirs de Frentzen se sont définitivement envolés quand il a été impliqué dans un nouvel accident au deuxième tour.

Le show d’Alesi a pris fin quand il a été logiquement pénalisé. Après son Drive Through, il est reparti à l’arrière du peloton laissant Biagi en tête du peloton devant Al Maktoum et Liuzzi.

Le pilote d’essais de l’écurie Force India a alors tout donné et a réussi à prendre l’avantage sur Al Maktoum dans le huitième tour et s’est ensuite attaqué à Biagi. Il a finalement trouvé l’ouverture dans le tour 14 et a ensuite rapidement pris le large pour filer vers sa troisième victoire de la saison.

A l’arrivée Liuzzi a été suivi par Biagi, Al Maktoum et Navarro alors que la lutte a fait rage pour la cinquième place. Herbert a effectué une incroyable remontée pour se retrouver dans le pare choc de Morbidelli. L’équation était alors très simple, le premier des deux à couper la ligne allait remporter le titre.

Mais malgré un beau retour, Herbert n’a jamais pu trouver l’ouverture et Morbidelli a remporté le titre avec 55 points contre 53 pour Herbert. Pour féliciter son ami, Herbert lui a offert un beau choc dans le tour d’honneur.

Résultats de la course:
Pos   Pilote  Equipe   Tours  Temps / Gap
1   V. Liuzzi  UP Team   19   41:02.174
2   T. Biagi   Palm Racing   19   3.453
3   H. Al Maktoum   UP Team   19   4.936
4   N. Navarro   Durango   19   10.277
5   G. Morbidelli   Palm Racing   19   12.117
6   J. Herbert   JMB   19   12.464
7   C. Buncombe   West Tec   19   19.899
8   C. Zoechling   Continental Circus   19   22.644
9   M. Lee   HPR   19   29.194
10   J. Alesi   HPR   19   35.642
11   M. Cioci   Durango   19   44.595
12   H. Frentzen   Continental Circus   19   52.811

Classement final:
Pos Pilote R1 R2 R3 R4 R5 R6 R7 R8 R9 R10 TOTAL
1 Gianni Morbidelli 6 – 5 8 10 8 2 8 4 4 55
2 Johnny Herbert 5 – 6 10 6 3 4 6 10 3 53
3 Vitantonio Liuzzi 10 – – 1 8 10 – – 6 10 45
4 Heinz Harald Frentzen 8 – 8 5 – 4 6 5 8 – 44
5 Jean Alesi – – 10 3 5 – 10 10 – – 38
6 Thomas Biagi – – 3 6 2 6 – 3 1 8 29
7 Hasher Al Maktoum 4 – 4 2 3 – 3 – 3 6 25
8 Christopher Zoechling – – – – – 5 8 – 5 1 19
9 Damien Pasini 1 – 2 4 – 1 1 – 2 – 11
10 David Terrien – – – – – – 5 4 – – 9
11 Jacques Villeneuve 3 – – – 4 – – – – – 7
12 Marchy Lee 2 – – – – 2 – 2 – – 6
13 Nicolas Navarro – – – – – – – – – 5 5
14 Chris Buncombe – – – – – – – – – 2 2
14 Marco Melandri – – – – 1 – – 1 – – 2
15 Giovanni Lavaggi – – 1 – – – – – – – 1