Il semblerait que la chance soit de retour dans le camp de Matt Kenseth. Vendredi après midi, Kenseth a décroché la pole position des Southern 500 en NASCAR Sprint Cup à la surprise générale. Quelques heures plus tard, il a remporté l’épreuve des Diamond Hill Plywood 200 de la NASCAR Nationwide Series sur l’ovale de 1.366 en forme d’oeuf en profitant de la crevaison de Kyle Busch dans les derniers tours.

Kenseth a hérité de la tête du peloton quand Busch a été obligé de rentrer au stand sous drapeau jaune à cause d’une crevaison sur son pneu arrière droit. Il a finalement remporté la course sous drapeau jaune – le 10ème de la soirée – lorsque Morgan Shepherd est parti en tête à queue quelques instants après un restart sous le régime du green-white-checkered-flag qui a offert aux fans six tours de plus que la distance initialement prévue.

Cette victoire est la première de la saison pour Kenseth, sa troisième à Darlington et la 25ème de sa carrière en Nationwide Series – cinquième plus gros total dans l’histoire de la série. Jason Leffler a terminé à la deuxième place suivi de Carl Edwards et le rookie Erik Darnell, qui a signé ainsi son premier Top-5 après seulement trois départs dans la série. L’autre rookie Justin Allgaier a complété le Top-5.

« Aujourd’hui nous n’aurions pas pu faire mieux. Comme je l’ai déjà dit hier, ici le travail des mécaniciens dans les stands est très important. Je ne peux pas aller vite avec de mauvaises voitures. En Cup, les changements ont commencé à payer aujourd’hui. La voiture est bien adaptée à mon pilotage et j’espère que les choses vont continuer comme cela ».

Avec Busch qui termine finalement à la 16ème place, Edwards a réduit l’écart avec le pilote de la Joe Gibbs Racing au classement général. Les deux hommes ne sont maintenant plus séparés que par 37 points.

Busch, qui a mené 143 des 153 tours de course, était à deux tours de la victoire quand un accident dans la ligne droite arrière impliquant Scott Lagasse Jr. et Joe Nemechek a forcé les officiels à neutraliser la course pour la neuvième fois de la soirée.

Rien ne semblait pouvoir arrêter Busch, mais ce dernier a roulé sur des débris de l’accident et a endommagé son pneumatique arrière droit. La pneu n’aurait pas pu survivre au restart et Busch et son crew chief Jason Ratliff ont préféré faire un passage par les stands pour changer les pneus.

A noter que la séance de qualification de la Nationwide avait été annulée quelques heures plus tôt à cause de la pluie offrant ainsi la pole position à Busch, leader du championnat.

Le jeune Brad Keselowski a connu une course difficile avec trois têtes à queue dont un dans le tout premier tour de course, mais il a finalement limité les dégât et coupé la ligne en 11ème position.