Dario Franchitti, (Chip Ganassi Racing) : « Je pense que tout tout bien considéré, aujourd’hui fut une plutôt bonne journée. On a travaillé sur la partie mécanique de la voiture ce matin. On a essayé plusieurs choses et à la fin de la journée, la voiture était à la position que nous attendions. Passons aux qualifications demain. »

Scott Dixon, (Chip Ganassi Racing) : « Oui je pense que demain sera un tout autre jour avec des nouvelles conditions pour nous. La météo ici à Indianapolis a été plutôt imprévisible, mais nous pensons que nous avons une forte chance d’avoir la Pole demain. Les voitures du team Pensle ont été très rapides également. Dario est solide aussi, donc nous sommes optimistes pour être fermement bien placés pour la course.« 

Dan Wheldon, (Panther Racing) : « Nous travaillons dur sur la voiture numéro #4. C’est l’un de ces jours où vous ne faites pas ce que vous auriez voulu, à cause des pluies intermittentes. A ce moment, vous devez faire avec ce que vous avez. Logiquement, j’aimerais être agressif. Mais dans le même temps, vous devez vous rappeler que c’est la course qui compte. Certainement les voitures Penske semblent incroyablement rapides. Mais je sens que nous sommes définitivement un prétendant. C’est génial d’être sur le Speedway, je l’apprécie beaucoup. Ce serait bien d’être sur la première ligne. J’adorerais être en Pole, je ne l’ai jamais été ici. Je me suis qualifié beaucoup de fois sur la première ligne. Mais si vous êtes en Pole ou sur la première ligne, les gens vont se souvenir de vous pendant quelques semaines, donc j’aimerais mieux gagner la course.« 

Alex Llyod, (Sam Schmidt Motorsports / Chip Ganassi racing) : « On avait prévu de faire des petits runs aujourd’hui, parce que nous nous préparons aux qualifications. On a fait beaucoup de petits runs et travaillé sur l’appui aérodynamique, en rendant la voiture prête pour les qualifications. Nous avons également amélioré l’équilibre de la voiture durant la nuit. Je pense que nous sommes dans la bonne fenêtre. Nous sommes satisfaits avec la vitesse de la voiture, et je pense que nous pourrions aller un peu plus vite en enlevant un peu d’appui. Evidemment, le but est d’essayer de se qualifier demain, et je pense que nous avons une voiture capable de le faire. Je suis content de son équilibre, mais le vent pourrait reprendre demain et tout changer en termes de réglages. Mais je suis confiant pour demain.« 

Raphael Matos (Luczo Dragon Racing) : « Aujourd’hui a été très productif pour nous. On a fait beaucoup de modifications sur la voiture, et la plupart était positive. On a trouvé un bon compromis en terme d’appui aéro pour la qualification. On a essayé de rouler seul le plus possible pour simuler la séance de demain. Désormais, nous avons une bonne idée de ce que nous devons faire sur les réglages de la voiture. Nous sommes bien plus proches d’avoir une chance d’être dans le top-11.« 

Graham Rahal (Newman/Haas/Lanigan Racing) : « La voiture était agréable à piloter à la fin. Nous avons continué de travailler à la fin de la séance mais nous avons encore besoin de progresser. Il semble que la voiture a plus de trainée. On a besoin de trouver d’où ça vient. C’est une bonne chose que nous ayons fini la journée sans incidents de notre côté, parce que nous n’avons qu’une voiture de réserve pour Robert et moi, et ils sont en train d’installer un moteur sur celle-ci après qu’il soit allé dans le mur.« 

Paul Tracy (KV Racing Technology) : « Aujourd’hui s’est bien passé pour l’écurie KV. On commence à tirer quelque chose de la voiture mais nous ne sommes pas encore au bout. On a passé la journée à rouler en simulant les qualifications. Je ne pense pas que nous soyons aussi rapides que nous devrions l’être pour les qualifications, mais nous ne sommes pas encore tout-à-fait au point. On était juste à la porte du top-12 aujourd’hui, en roulant seul, sans aspiration, donc je pense que nous pouvons encore atteindre notre objectif de se qualifier dès le premier jour.« 

John Andretti (Richard Petty Motorsports) : « On va encore faire quelques modifications et nous allons sortir tôt demain pour rouler. Ce sera difficile. Un tour est différent de quatre. Nous avons besoin de garder la régularité et la vitesse depuis la premier tour. On va faire quelques changements pour avoir un peu plus d’appui et améliorer l’équilibre de la voiture, parce que vous avez besoin des deux pour être dans le top-11.« 

Ryan Briscoe (Team Penske Racing) : « C’est difficile à dire pendant les essais parce qu’il y a beaucoup de trafic sur la piste. Mais je me sens bien malgré tout. A propos de la vitesse nécessaire pour la Pole, cela dépend des conditions. Avec un peu plus d’humidité ou un changement de direction du vent, vous pouvez gagner ou perdre 2 mph. Au plus haut, nous avons été à 225mph. Ce sera un bon objectif pour demain.«