Matt Kenseth a remporté les Diamond Hill Plywood 200 sur le Darlington Raceway. Il s’agit de sa vingt-cinquième victoire en 235 départs en NASCAR Nationwide Series.

Ce succès est son premier de l’année mais il s’agît de son cinquième top-10 alors qu’il n’a pris part qu’à six courses cette année.

Kenseth compte maintenant trois succès à Darlington en quinze courses disputées. Quinze c’est aussi le nombre d’épreuves remportées par Jack Roush en tant que propriétaire sur l’ovale ‘Too tough to tame’ en NASCAR Nationwide Series.

Deuxième de cette dixième manche de la saison, Jason Leffler a signé son quatrième top-10 en sept départs à Darlington mais c’est aussi son septième top-10 cette saison.

Carl Edwards s’est classé troisième, pour ce qui est son troisième top-10 en cinq courses à Darlington.

La Roush Fenway Racing était très en forme, puisqu’Erik Darnell a été le meilleur rookie en quatrième position.

Malgré sa crevaison en toute fin d’épreuve, Kyle Busch conserve la tête du classement général, mais ne compte plus que 37 points d’avance sur Edwards. Busch est celui qui a le plus mené lors de cette course avec 143 des 153 boucles parcourues en tête.