Présentée comme une « Hot Night » dans les publicités d’avant course, l’édition 1992 de la All-Star Race restera dans les mémoires comme la première épreuve sur Superspeedway à s’être déroulée de nuit. Sur la piste, le spectacle a également été au rendez-vous avec une incroyable arrivée au cours de laquelle Davey Allison s’est imposé dans une gerbe d’étincelles après que lui et Kyle Petty se soient touchés juste avant la ligne.

Allison pilotait le même châssis de la Robert Yates Racing — nom de code “007” — avec lequel il avait remporté l’édition 1991 de la All-Star Race. Mais ce châssis a terminé la course 1992 sous la forme d’une carcasse de métal. A eux deux, Allison et Petty ont mené 57 des 70 tours (31 et 26 respectivement), mais c’est Dale Earnhardt qui pointait en tête du peloton a l’entame du dernier segment de 10 tours.

Dans le troisième virage du dernier tour, un contact de Petty a envoyé Earnhardt en tête à queue, avec Allison en embuscade. Allison a pris l’avantage sur Petty, mais ce dernier a tenté une dernière attaque dans le virage n°4. En lutte pour la victoire, un contact entre les deux voitures a envoyé la Ford d’Allison percuter violemment le mur extérieur après la ligne.

Inconscient après l’accident, Allison a été transporté à l’hôpital alors que les membres de son équipe se rendaient dans sur la Victory Lane. Quand Allison s’est réveillé, son crew chief Larry McReynolds était à côté de son lit. McReynolds se rappelle que les premiers mots d’Allison à son réveil ont été « Avons-nous gagné ? »

L’édition 1992 a également marqué la dernière All-Star Race ou Kyle Petty et son père Richard Petty ont roulé ensemble. Le « King » a pris sa retraite à la fin de la saison 1992.