Éviter les erreurs dans les stands a été une des clés pour la victoire en NASCAR Sprint Cup cette saison. La même approche peut être appliqué au cinquième NASCAR Sprint Pit Crew Challenge qui a vu la victoire de l’équipe de mécaniciens de la No. 31 Richard Childress Racing Chevrolet du pilote Jeff Burton.

Jeudi soir à la Time Warner Cable Arena les mécaniciens de Burton, le gas man Curt Bowman, le catch-can man Andrew Childers, le responsable du changement des pneus avant Daniel Blizzard, le porteur des pneus avant Jon Wallace, le responsable du changement des pneus arrière Terry Spalding, le porteur des pneus arrière Chris Martin et le jackman Adam North ont réalisé l’ensemble des opérations et ont poussé la voiture sur 40 yards en 22.115 secondes.

Ils ont ainsi établi un nouveau record pour cette épreuve en battant en finale l’équipe de la No. 43 Richard Petty Motorsports Dodge du pilote Reed Sorenson.

 » Je suis très fier d’eux » a déclaré Burton, qui a assisté au Challenge pour supporter son équipe pendant que sa femme Kim était au volant de la voiture.

« Ils font tellement d’efforts durant les pitstops, ils prennent vraiment cela au sérieux. Ce sont des vrais athlètes et ils travaillent très dur. »

L’équipe de la n°31, dirigée par le crew chief Scott Miller, a remporté l’épreuve avec un tout nouveau mécanicien en charge du changement des pneus arrière (Spalding). Ce dernier vient juste d’arriver après un court passage à Michael Waltrip Racing.

« Terry a commencé à travailler avec nous hier. » a expliqué le coach des mécaniciens Matt Clark. « Hier a marqué le premier entrainement de l’équipe au complet. Nous avons fait deux exercice de poussée avec lui. Nous avions des problèmes de performance dans les stands et Terry était disponible. »

Avec un chrono de 22.411 secondes en demi-finale, l’équipe n°31 a atteind la finale sans avoir fait une seule erreur. Pourtant l’équipe s’était incliné face à celle de la No. 11 team Joe Gibbs Racing de Denny Hamlin. Mais cette dernière a été pénalisée de trois secondes pour une problème d’écrou. La n°31 a ensuite retrouvée la n°43 qui a profité de pénalité de ses adversaires lors des trois tours pour atteindre la finale.

Lors du deuxième tour, l’une des équipes favorites, la No. 18 Joe Gibbs Racing a été pénalisé de cinq secondes pour ne pas avoir assez mis de carburant dans la voiture offrant ainsi la victoire à la n°43.

Ce fut ensuite au tour du tenant du titre, la No. 83 Red Bull Toyota de se faire sortir par la n°43 et enfin à celle de la No. 14 Stewart-Haas Chevrolet.

A noter que le Pit Crew Challenge comportait également une compétition en individuel pour chaque poste de mécanicien. Ces épreuves ont été dominées par les équipes de la n°18 et de la n°1.

– Titres pour les mécaniciens de Martin Truex Jr.

Gas man Preston Cordell, catch-can man Eric Hoyle, changement des pneus avant Dennis Terry, porteur des pneus avant Shannon Keys et jackman Jeff Kerr.

– Titres pour les mécaniciens de Kyle Busch.

Changement des pneus arrière Jake Seminara et porteur des pneus arrière Kenny Barber.