Obligé de s’arrêter sous drapeau vert au 86ème tour, Ron Hornaday Jr. s’est retrouvé à un tour, mais cela n’a pas empêché le pilote de la Kevin Harvick Incorporated (KHI) de revenir dans le tour des leaders puis de s’imposer avec 1,669 seconde d’avance sur un Kyle Busch qui a lui aussi connu quelques péripéties.

Cette victoire de Ron Jr. sur le Lowe’s Motor Speedway est sa première de la saison, mais surtout sa quarantième en carrière. Le triple champion est bien évidemment le pilote avec le plus de succès dans cette série. Matt Crafton s’est classé troisième devant Ryan Newman et Terry Cook.

« Je ne sais pas quoi penser de ça. Je ne sais pas par quoi commencer. Ces trucks Chevrolet sont vraiment rapides » confiait le pilote de la KHI sur la victory lane.

Grâce à cette victoire, Hornaday récupère la tête du championnat avec 84 points d’avance sur Mike Skinner qui n’a pas pu faire mieux que 29ème suite à son accident.

Busch a pris momentanément la tête de l’épreuve au tour 87 lorsqu’il a viré Colin Braun, alors leader. Ce dernier n’a alors pas pu contrôler son truck en perdition et a été percuté par Brian Scott. Le jeune pilote de la Roush Fenway Racing a été contraint à l’abandon.

Les officiels ont alors pénalisé le plus jeune des frères Busch pour conduite agressive et l’ont forcé à repartir de l’arrière du peloton. Kyle n’a donc pas été comptabilisé comme leader de la course.

Au tour 95, c’est Todd Bodine qui est parti en tête à queue dans le virage n°3 alors qu’il était en tête. Les officiels ont donc sorti le drapeau jaune pour la quatrième fois de la soirée. Busch, pendant ce temps, était remonté jusqu’à la sixième place.

En fin de course Kyle s’est rendu compte qu’il ne pourrait battre Ron Hornaday Jr.. « Ils avaient un moteur plus puissant que le nôtre. C’est juste très frustrant de se battre contre ces gars. »

L’image de la course est certainement celle de l’accident de Mike Skinner au tour n°34. Leader du championnat au départ de cette course, le pilote du Toyota Tundra n°5 a perdu très gros avec son accident. Alors que le peloton était très compact suite à un restart, Johnny Sauter a forcé Skinner à mordre dans l’herbe.

Skinner a lors perdu le contrôle de son truck et est allé frapper le mur extérieur à l’entrée du virage n°1 et a été ensuite percuté par T.J. Bell qui n’a pu l’éviter. Le truck n°5 s’est alors mis sur le côté et a glissé vers l’intérieur du virage dans une gerbe d’étincelles. Fort heureusement Skinner s’en sort indemne.

Skinner était reparti de l’arrière du peloton suite à une erreur dans les stands et après l’accident il n’a pas mâché ses mots en traitant Sauter d’idiot.

Mais après avoir revu les images, Skinner est revenu sur ses déclarations. « Je suis fautif. Je savais avec qui je courais, j’aurais probablement dû attendre un tour de plus. »