Bien qu’ayant mené l’intégralité des cinquante tours que comptait le premier segment, Jimmie Johnson a échoué dans sa quête du million et doit se contenter de la treizième place après un contact avec Denny Hamlin dans le dernier segment.

« Heureusement je n’ai touché personne dans mon tête à queue. Mais nous avons perdu beaucoup trop de place donc nous n’avions pas d’autre choix que de revenir aux stands et de tenter des ajustements qui nous seront utiles pour la course de la semaine prochaine » a confié le pilote de la Chevrolet n°48.

Le triple champion de la NASCAR Sprint Cup Series a perdu la tête dans les stands lors de l’arrêt obligatoire entre les deux premiers segments. A l’issue du deuxième segment, il perdait de nouveau des places pour se retrouver en douzième position, mais deux tours après la relance il était remonté en septième position. Il terminera finalement ce troisième segment en cinquième position.

Le dernier segment n’a pas permis à Johnson de remonter du fait de son contact avec Hamlin, pourtant sa voiture était réglée pour ce run de dix tours.

« Nous avions une très bonne voiture pour dix tours. Lors du dernier arrêt j’ai pris quatre pneus alors que certains n’en ont pris que deux. J’ai pu les rattraper et remonter en cinquième position, mais après quelques tours je n’avais plus l’avantage. »

Après l’arrivée, Johnson a estimé que prendre quatre pneumatiques avant le dernier relais était la meilleure chose à faire tant les pneumatiques se dégradaient rapidement. Cependant c’est la position sur la piste qui était la plus importante et le clean air était un avantage non négligeable.