Depuis 2008, le quadruple champion de la NASCAR Jeff Gordon souffre du dos. Après une saison difficile l’année dernière, il est suivi au quotidien par un kinésithérapeute afin de diminuer la douleur et de lui permettre de rouler dans les meilleures conditions. Les choses s’étaient améliorées en début d’année, mais la douleur est revenue depuis quelques semaines et c’est ce qui a poussé Gordon à se faire opérer en début de semaine.

Si les résultats sur le long terme ne sont pas encore connus, Gordon a fait savoir que ses problèmes de dos pourraient le pousser à prendre sa retraite plus tôt que prévu. Les douleurs le gênent pour conduire et la course marathon de ce week-end sera donc un excellent examen de passage pour savoir si oui ou non l’intervention qu’il a subi a fait disparaitre la douleur.

A 37 ans, Gordon est le pilote en activité le plus titré avec 82 victoires à son actif et quatre titres de champion.
Il est actuellement en tête du championnat de la NASCAR Sprint Cup avec 29 points d’avance sur Tony Stewart.

« Si ma douleur est aussi forte qu’à Bristol l’année dernière, cela va sûrement raccourcir ma carrière. Je ne peux pas rouler éternellement dans ces conditions. »