Après le premier quart de la course atteint, les pilotes sont censés camper sur leurs positions et rouler afin de préparer les 50 derniers tours. Mais cette année ne ressemble pas aux précédentes. Avec cinq pilotes dehors en à peine 60 tours, cette 93ème édition des Indy 500 est décidément bien agitée.

Graham Rahal qui a énormément progressé cette année est retombé dans ses travers de 2008. Le jeune pilote Newman/Haas/Lanigan Racing devançait Tony Kanaan lorsque les deux pilotes son revenus sur un retardataire. Rahal à l’extérieur de ce dernier à l’entame du virage 4 s’est fait déventé et ses pneus avant ont perdu l’adhérence, envoyant son pilote dans le mur. Quelques tours après son coéquipier Doornbos, l’équipe peut désormais se concentrer sur l’épreuve suivante, le week-end prochain, à Milwaukee.