Après Andretti, Moraes, Rahal, Doornbos, Hunter-Reay, Philippe, Justin Wilson a vu sa course s’arrêter dans le mur à la sortie du virage 1. Calé derrière l’aspiration de la voiture le précédant, il a été victime des turbulences aérodynamiques, très présentes aujourd’hui et des marbles situés sur la trajectoire extérieure. Cette fois cependant, c’est le train arrière qui a décroché, envoyant la monopoplace frapper violemment les SAFER via le train arrière. Ce nouvel accident fait apparaître la difficulté de suivre les voitures et de se décaler pour tenter un dépassement.

L’équipe de sécurité DELPHI est comme d’habitude arrivée très rapidement sur les lieux de l’accident et Wilson n’est pas blessé. Après la neutralisation la course a repris avec 33 tours à parcourir avec en tête, le poleman Helio Castroneves.