Engagé par la KV Racing Technology en début de mois pour les 500 miles d’Indianapolis, Townsend Bell ne s’attendait peut-être pas à terminer aussi haut dans la hiérarchie ce dimanche. Pourtant, l’histoire est belle pour cette écurie qui a placé deux de ses monoplaces dans le top-10 avec le bouillant Paul Tracy neuvième.

« Au début du mois nous avons déclaré que nous voulions franchir les étapes pas à pas. Je ne pourrais jamais assez remercier l’équipe. J’avais une monoplace incroyable. Les arrêts ont été très bons. Je suis heureux de terminer pour le top-5 pour cette course. C’est un réel plaisir de travailler avec ces gars » a déclaré Bell après la course.

La stratégie de l’équipe, emmenée par Dave Brzozowski, était de s’extraire rapidement du milieu du paquet. Dès le premier tour, Townsend mettait la stratégie en application en gagnant sept places, bien aidé il est vrai par le crash du premier virage impliqué son troisième équipier Mario Moraes.

« Nous avons essayé de trouver le juste milieu entre agressivité et équilibre tout en pensant à ramener la voiture en un morceau. Quelle opportunité pour moi que de conduire cette monoplace. En fin de course j’ai perdu un peu de vitesse, sans quoi j’aurais certainement pu dépasser Danica Patrick et Dan Wheldon » ajoute Bell.

Paul Tracy a terminé l’épreuve en neuvième position, mais il s’est montré déçu de son résultat. Celui qui s’était classé deuxième en 2002 aurait aimé être dans le top-5 avec Bell.