Un seul pilote a signé quatre top-5 lors des quatre derniers rendez-vous: il s’agit de Ryan Newman et de sa Chevrolet n°39 de la Stewart-Haas Racing. Troisième à Talladega, quatrième à Richmond ainsi qu’à Darlington et second ce week-end lors du Coca 600, l’ex-pilote Penske s’est maintenant bien placé dans la course aux playoffs puisqu’il est actuellement septième du général. Newman a inscrit huit top-20 lors des huit dernières courses alors qu’il n’avait pas fait mieux que 22ème avant l’épreuve de Bristol. A surveiller d’un œil très vigilant à Dover, pour sa première victoire de la saison ?

Et les autres dans tout ça ? A part Newman, aucun autre pilote n’a réalisé plus de deux top-5 lors des quatre derniers rendez-vous et un seul autre a réussi a signer plus de deux top-10. Il s’agit d’un certain Joey Logano, dont beaucoup d’observateurs pensaient qu’il ramerait toute la saison, à l’image de son début de championnat. Mais le rookie de chez Gibbs Racing a signé trois jolies neuvièmes places à Talladega, Darlington et à Charlotte, en plus d’une dix-neuvième à Richmond. De quoi remonter 25ème au général et se relancer pour peut-être intégrer le top-15 de la Sprint Cup.

Un autre rookie s’est mis en avant ces derniers temps : Brad Keselowski, qui n’a été engagé qu’à Talladega et Darlington. Mais il a remporté sa première course en carrière en Alabama et à terminé septième sur le circuit le plus difficile du championnat deux semaines plus tard. Keselowski a le talent pour bien faire, il ne lui reste plus qu’à trouver un bon volant en Sprint, chose qu’il espère pour 2010.

S’il y a peu de pilotes qui méritent vraiment de figurer dans les tops, la catégorie flop est beaucoup plus disputée. A commencer par les pilotes RCR, avec Clint Bowyer et Kevin Harvick. Statistique simple : les deux compères ont terminé chacun au-delà de la trentième place trois fois lors des quatre dernières courses.

Malgré sa victoire au Coca 600, les dernières courses ont été mauvaises pour David Reutimann puisque son second meilleur résultat depuis le soir de Phoenix est une 26ème place à Talladega, largement insuffisant pour un pilote qui veut être en playoffs mais qui profite de l’irrégularité de ses adversaires pour l’instant. Même motif, même punition pour Kasey Kahne, dont la seule satisfaction ces derniers temps est sa septième place au Lowe’s comme seul top-20 depuis Talladega compris. Il en est de même pour Carl Edwards et Dale Earnhardt Jr., eux aussi complètement à l’ouest.

Et il y a les autres, qui ont signé deux top-5 mais également une arrivée au-delà de la 30ème place : Mark Martin, Kyle Busch, Jeff Gordon, Jimmie Johnson, Brian Vickers. D’autres ont fait un peu mieux sans toutefois casser la baraque : il s’agit de Tony Stewart, Juan Pablo Montoya, Matt Kenseth, Greg Biffle ou encore Denny Hamlin et Jeff Burton qui à défaut d’être réguliers dans leurs derniers résultats, marquent des points précieux au championnat.