Brad Keselowski a été très opportuniste pour décrocher sa troisième victoire en carrière. Le pilote de la JR Motorsports a profité du contact entre les pilotes de la Joe Gibbs Racing à deux tours de la fin pour prendre la tête et aller chercher la victoire.

Lorsque Joey Logano a poussé Kyle Busch à l’extérieur du virage n°1 au tour 199, Keselowski a immédiatement plongé à l’intérieur pour dépasser les deux pilotes qui avaient mené 195 des 198 tours précédemment couverts. Si Logano a pu terminer la course en deuxième position, le plus jeune des frères Busch a dû se contenter de la dix-septième place, car il a été victime d’une crevaison suite au contact.

Comme souvent ces dernières semaines, Busch a préféré éviter les journalistes pour se concentrer sur l’épreuve de NASCAR Camping World Truck Series qui débutait quelques minutes plus tard, alors que Logano a préféré s’excuser afin que la tension ne monte pas d’un cran entre les deux hommes.

Clint Bowyer s’est classé troisième de cette course devant Brian Vickers et Carl Edwards qui remonte à quarante points de Busch au général.

Paul Menard, Scott Speed, Jason Leffler, Jason Keller et le rookie Justin Allgaier complètent le top-10. Il s’agit du septième top-10 consécutif de Leffler qui conserve sa troisième place au classement général.

« Nous avions une bonne voiture. Nous nous sommes mis en position de gagner, nous avions besoin d’une neutralisation et nous l’avons eu. J’ai vu le 18 ralentir et le 20 faire une manœuvre classique dans ces cas là. J’ai vu un trou et je m’y suis infiltré. J’étais au bon endroit au bon moment et ça a fonctionné pour nous » confiait un Keselowski très heureux de récupérer la victoire.

« A la fin j’étais à fond. J’étais dans le pare-chocs de Kyle comme il l’était avec moi tout au long de la course. J’ai fait un bon restart et j’ai essayé de refaire ce qu’il m’a fait subir tout au long de l’épreuve. Je ne voulais pas plonger à l’intérieur car je savais qu’il allait me fermer la porte » a déclaré Logano à l’issue de la course.

« Je voulais rester derrière lui dans le premier virage et tenter mon dépassement après. J’ai percuté son pare-chocs arrière car il a freiné plus tôt que je le pensais. C’est complètement ma faute. De la façon dont je m’étais positionné, je n’avais pas le droit à l’erreur » a ajouté Logano concernant sa manœuvre de fin de course.

Busch qui a préféré éviter les journalistes après la course a tout de même parlé à son équipe une fois le drapeau à damier franchi : « je voudrais juste vous faire remarquer que je l’ai doublé plusieurs fois aujourd’hui. J’aurais pu l’envoyer dans le mur. »

Pour Jason Ratcliff, le chef d’équipe de Busch, il s’agit d’un simple fait de course et il va même jusqu’à dire que Logano a fait du bon travail.

Le plus jeune des frères Busch conserve malgré tout la tête du classement général avec 40 points d’avance sur Edwards. Leffler est troisièmes à 153 points alors que Logano, avec un départ de moins est quatrième. Keselowski, même s’il reste cinquième se rapproche à 173 points de Busch.