Si l’Australien du Team Penske voulait marquer son territoire sur cet ovale d’un mile, il ne s’y prendrait pas autrement. Après 2005 où il n’a pas participé à la course suite à un gros accident aux essais, et en 2006 où après 13 tours de courses, il décida de rentrer aux stands pour cause de voiture effrayante à piloter, Ryan Briscoe a trouvé la solution pour faire tourner la chance. Vainqueur en 2008 après être parti 11ème, il a réalisé quatre tours de qualification à la vitesse moyenne de 168,394 mph qui lui ont permis de décrocher la Pole Position. A noter que son tour le plus rapide (168,141mph) efface le précédent record de Marco Andretti (168,079 mph).

« Je savais que lorsque j’étais devant Graham (Rahal), cela se présentait bien. Il semble se débrouiller plutôt bien ici et était sur la première ligne l’année dernière. La voiture était bonne, j’était juste un peu inquiet à propos de mon coéquipier et des voitures Chip Ganassi, mais heureusement le chrono a tenu bon. Nou avons gagné depuis la 11ème position l’année passée, donc on peut espérer que partir devant me permettra d’éviter le chaos qui arrive toujours dans les premiers tours. J’avais une bonne voiture en course la saison dernière, donc nous espérons pouvoir faire de même demain. (A propos de Castroneves). Il sembe toujours gagner les courses lorsqu’il démarre de la fin du peloton. Donc je le surveillerai dans mes rétroviseurs, c’est clair.« 

En première ligne il sera aux côtés de Graham Rahal, qui réédite sa performance de 2008. Le pilote Newman/Haas/Lanigan Racing démontre toujours que son écurie et lui ont fait d’énormes progrès sur les pistes ovales et ceci se confirme courses après courses. Reste maintenant à confirmer en course après sa mésaventure d’Indianapolis.

« La voiture était plutôt bonne. Mais j’ai eu un gros écart dans le dernier tour. Notre quatrième chrono était trois dixièmes plus lent que le précédent. Si je n’avais pas eu ce problème, je pense que nous aurions eu la Pole. On va utiliser les réglages que nous avions l’année dernière. La voiture était performante mais j’ai fait une erreur. Si une course de 2008 continue de m’ennuyer, cest bien celle-ci. Nous avons notre chance demain.« 

Sur la deuxième ligne on retrouve le double vainqueur 2006 et 2007, Tony Kanaan. Après des essais libres discrets, Kanaan réalise une excellente performance malgré ses douleurs liées à son spectaculaure accident subi à Indianapolis la semaine dernière. Il devance le champion en titre Scott Dixon.

La troisième ligne est composée de deux belles surprises. Mario Moraes se classe conquième pour le compte de KV Racing Technology et sera à surveiller dans les premiers virages. L’année dernière, il avait endommagé son aileron avant peu après le départ. Il aura à ses côtés le Japonais Hideki Mutoh qui continue sa belle lancée des essais libres.

Il devra se méfier derrière de Danica Patrick, septième qui devance Dario Franchitti, vainqueur en 2004.

Du côté des déceptions, Dan Wheldon est seulement 14ème, il a été discret durant tout le début de ce week-end. Paul Tracy fraichement arrivé en remplacement de Vitor Maira chez A.J. Foyt Entreprises s’est qualifié 16ème. Ryan Hunter-Reay est totalement transparent et n’a signé qu’un très modeste 18ème chrono.

Quid d’Helio Castroneves ? Le Brésilien est parti à la faute dans le virage 2 lors de son premier tour de qualification. Il a tapé le mur mais n’est pas blessé. Il partira en 20ème et dernière position. Mais attention à lui ! En 2008 il s’était imposé à Chicago en étant parti 28ème, et le mois dernier, après avoir démarré du 21ème rang, il a franchi la ligne d’arrivée au Kansas en deuxième position.