Le tenant du titre des Pocono 500 Kasey Kahne reste sur une bonne série de résultats avec une septième place lors des Coca-Cola 600 et une sixième à Dover. Une nouvelle victoire ce week-end permettrait à Kahne de passer de sa 14ème place actuelle au championnat à une position dans le Top-12.

La victoire de Kahne en 2008 à Pocono était sa première sur ce circuit où les pilotes et les crew chiefs doivent faire des compromis pour atteindre une bonne vitesse de pointe.
Le tracé inédit en forme de triangle possède trois virages totalement différents avec des inclinaisons particulières. Cela force les équipes à choisir un virage sur lequel caler les réglages tout en sachant que la voiture sera moins performante aux autres endroits du circuit.

Alors que Pocono offre la plus longue ligne droite avant du calendrier de la NASCAR Sprint Cup, les virages très particuliers font ressortir les pilotes qui son habituellement à l’aise sur les circuits routiers. Neuf fois vainqueurs sur les courses routières, Jeff Gordon a quatre victoires à son actif à Pocono tout comme Tim Richmond qui avait remporté cinq courses routières à son époque.

Le quadruple vainqueur à Pocono, Rusty Wallace avait remporté six courses routières. Bill Elliott, quintuple vainqueur sur ce tracé, avait remporté sa première course en NASCAR Sprint Cup sur le circuit de Riverside en 1983.

« Les gars qui roulent bien sur les circuits routiers sont bons à Pocono parce qu’il combine la vitesse avec un excellent contrôle de la voiture » explique le propriétaire Rick Hendrick.