Romain Dumas et Timo Bernhard ne pouvaient guère espérer mieux. Depuis que le Grand-Am a modifié le règlement en limitant le régime moteur des Porsche, les deux pilotes du Team Penske ne peuvent guère viser la victoire à la régulière.

Aussi la troisième place décrochée samedi à Watkins Glen doit-elle être considéré comme le meilleur résultat possible pour Timo et Romain. Une belle performance de la part des pilotes et de l’équipe qui leur permet de rester dans la course au titre puisque seulement six points les séparent des leaders.

Auteur du sixième chrono en qualification, Timo Bernhard prenait le départ pour le premier relais. Comme souvent, l’équipe Penske était bien inspirée en matière de stratégie. Elle faisait stopper Timo dès le début de course pour un premier ravitaillement. Cette stratégie décalée permettait à la Riley n°12 de se trouver en lice pour le podium.

A l’issue des six heures de course, l’Allemand coupait la ligne d’arrivée à la troisième place, Il pouvait même envisager un meilleur résultat si un drapeau jaune en fin de course n’avait pas permis aux deux leaders de faire leur dernier ravitaillement sans perdre de temps.

Quant à Romain, il prenait le relais du milieu : « c’était un relais difficile, avec une voiture difficile à conduire. Le résultat est bon, avec un podium et de gros points. Nous avons fait ce que nous avons pu avec ce que nous avons. Timo et moi ne pouvions rien demander de plus à l’équipe. Sans le drapeau jaune en fin de course, nous pouvions même obtenir un meilleur résultat. Timo était bien placé, nous avions suffisamment d’essence et pouvions tenir jusqu’à la fin. La neutralisation est arrivée au mauvais moment ».

Romain et Timo n’auront pas eu l’occasion de souffler après la course, puisqu’il devaient revenir en Europe pour prendre part aux 24 Heures du Mans au volant d’une Audi R15 officielle.

Présents au pesage dès lundi, les deux hommes posaient pour la traditionnelle photo à côté de leur voiture. Une drôle d’impression que de voir Romain et Timo en combinaison Audi, eux qui étaient jusqu’à il y a peu les bêtes noirs de la firme d’Ingoldstadt !

Sur l’Audi n°3, Dumas et Bernhard feront équipe avec Alexandre Prémat. Pour distinguer leur Audi au premier coup d’œil, il faudra regarder les rétroviseurs et le haut de l’arceau. Ils seront noirs (jaunes pour Capello/Kristensen/McNish et rouges pour Werner/Luhr Rockenfeller).

Les vérifications se sont déroulées sans problème pour les trois Audi, malgré des rumeurs de réclamation de Peugeot qui estime la R15 illégale malgré la décision de conformité rendue par l’ACO il y a quelques jours. Quant aux pilotes, ils ont répondu aux questions de la presse et de la télévision et ont signé de nombreux autographes malgré le temps particulièrement pluvieux.

Les choses sérieuses commenceront dès demain, avec les premiers essais libres prévus de 18h à minuit.