La lutte aura été de toute beauté sur le circuit du Mans entre les deux constructeurs prétendants à la victoire Audi et Peugeot. Si la première séance d’essais qualificatifs a été dominé sur le fil par Audi et son R15 TDI n°1 pilotée Capello, Kristensen et McNish, c’est finalement Peugeot et sa 908 HDI FAP n°8 qui occupera la pole position dimanche au départ.

A moins de dix minutes du drapeau à damier de ces quatre heures de qualification, Stéphane Sarrazin a réalisé un tour parfait en 3:22:888 pour déloger McNish de la première place. Sarrazin partage le volant de la Peugeot n°8 avec deux autres pilotes français, Franck Montagny et Sébastien Bourdais.

Après 4 heures de luttes et une cinquantaine de tour bouclé par voiture, c’est donc une Peugeot qui s’élancera en pole position devant l’Audi n°1. McNish a en quelque sorte sauvé l’honneur du constructeur Allemand puisque quatre des cinq premières places sur la grille seront occupées par les Peugeot avec dans l’ordre, la n°7 de Marc Minassian, Pedro Lamy et Kristian Klien, la n°17 de Pescarolo Sport pilotée par J.C Boullion, Benoit Treluyer et Simon Pagenaud, et enfin la n°9 avec à son volant Alex Wurz, David Brabham et Marc Gene.

Les deux autres Audi officielles terminent respectivement 6ème et 7ème.

Le spectacle offert par les sept équipages promet une course haute en couleur. A noter le bon comportement des Lola Aston Martin qui complètent le Top-10.

En LMP2, la pole position a été décrochée par la Porsche RS Spyder du Team Essex devant une autre Porsche RS Spyder engagée par l’écurie japonaise Navi Team Go.

En GT1, c’est sans surprise une Corvette officielle – la n°63 – qui s’élancera depuis la première place devant sa soeur jumelle la n°64.

Enfin en GT2, c’est la Team Flying Lizards Motorsports et sa Porsche 911 GT3 RSR n°80 qui s’est montrée la plus rapide devant la Porsche de la Team Felbermayr Proton n°77.