Alors que nous venons de dépasser la mi-course, sur la piste, l’animation est toujours au rendez-vous. En LMP1, la lutte entre Audi et Peugeot bat toujours son plein même si cela ressemble de plus en plus à une course à élimination.

Stéphane Sarrazin et Allan McNisch – en lutte pour la deuxième place – nous offrent une belle bagarre, avant et après leur ravitaillements respectifs. De nouveau en piste l’Audi n°3 enchaîne les tours canons, mais avec 42 tours de retard, la victoire n’est plus à l’ordre du jour.

En difficulté depuis le début de la course l’Aston Martin a rencontré un nouveau problème et est resté immobilisé au bord de la piste après Mulsanne pendant plusieurs minutes avant de pouvoir rejoindre son stand.

En LMP2 le classement à la mi-course est sans surprise avec toujours les deux Porsches RS Spyder à la lutte pour la victoire devant la Lola-Judd n°33 de la Speedy Racing.

En GT1, rien ne semble pouvoir venir troubler la domination des deux Corvettes C6R officielles qui ne se lâchent pas d’une semelle. La fin de course risque d’être animée si l’écart reste inférieur à 5 secondes.

Enfin en GT2, c’est un trio de Ferrari qui mène la danse avec celle de la Rizi Competizione devant celle de la JMW Motorsports et celle de la BMS Scudéria Italia.