Communiqué de presse:
Le Français Michel Disdier s’est classé 18ème de la course du championnat ARCA disputée sur le super speedway de Michigan, vendredi 12 juin. « Je n’ai pas eu de chance une nouvelle fois à cause de la pluie, il n’y a pas eu d’essais qualificatifs. C’est ma 3ème course de suite sans qualifications, c’est encore frustrant » réagissait le pilote niçois à l’issue de l’épreuve.

« Les qualifications sont un de mes atouts, alors j’ai le sentiment de perdre cet avantage depuis nos premières courses. C’est dur d’accepter de devoir partir dans les derniers à cause de la pluie. Mais on ne peut rien y faire. Parti de la 32e place, je suis arrivé 18e, c’est tout de même positif ».

De plus, quelques problèmes mécaniques l’ont handicapé lors des essais libres qui ont pu être disputés par beau temps : « J’ai fait quelques tours et j’ai senti que l’embrayage était en train de casser. Mon équipe a eu du mal à comprendre, puisque c’était la première fois que ce problème leur arrivait. En fait, le piston qui envoie le fluide et pousse l’embrayage ne revenait pas, il est resté actionné ce qui a entraîné la casse… On a donc perdu la moitié de la séance d’essais libres, au moment où mes temps s’amélioraient de plus en plus ».

La course ARCA avait lieu parallèlement à celles de la NASCAR et Michel Disdier a pu courir devant 300.000 spectateurs : « J’ai vu Montoya, les meilleurs de la discipline. Les gens sont comme des fous devant ces pilotes considérés comme des rock-stars. J’ai pu rencontrer le journaliste-commentateur des courses de NASCAR. Il me connaissait et il a parlé de moi pendant la course. Elle était diffusée en live dans tous les USA devant des dizaines de millions de téléspectateurs ».

Parti 32e sur ce gros super speedway de 2 miles de long, la tâche du Niçois était ardue : « J’ai pris un bon départ, j’ai doublé quelques pilotes, mais je me suis rendu compte que ma voiture était sur-vireuse. Je perdais pas mal l’arrière, je n’étais pas très rapide. Au premier arrêt, nous avons effectué des modifications sur l’aéro, le châssis ».

Au retour en piste, la voiture marchait mieux. « J’ai pu faire des dépassements, drafter, me bagarrer, doubler à l’extérieur, à l’intérieur. C’est toujours bon pour le futur. Toute cette expérience me servira, et nous sommes, l’équipe et moi, très confiants pour la suite de la saison. La pluie ne durera pas, et en me plaçant plus aux avant-postes, nous pourrons atteindre le top 10 ! « 

À l’arrivée, Michel Disdier s’est classé 18e après avoir remonté 14 places : « Je finis juste devant le petit-fils de Richard Petty, une légende de la NASCAR. On s’est bagarré jusqu’à la fin et il n’a pas pu me doubler » se félicite le Frenchie qui a pu aussi tester sa voiture sur un super speedway :
« Sur ces circuits, le matériel prime et je me suis rendu compte que les 10-15 premiers avaient des budgets énormes. On est une équipe avec un petit budget, mais cela ne nous empêchera pas de grappiller des places de devant, car nous sommes super motivés.

Malgré tout, le résultat est positif et Michel a encore beaucoup appris : « On roule à 300 km/h et quand tu remontes sur le paquet du milieu, il y a pas mal d’accrochages, d’accidents, c’est bouillant. De temps en temps, des pilotes vont taper les murs et l’on ne sait pas comment ils vont rebondir. Un moment, il y a eu un crash avec de la fumée, je ne voyais plus rien. Je suis rentré dedans sans savoir s’il y avait des voitures… Finalement, on s’en sort bien la voiture a quelques accros mais ça va. »

Maintenant, Michel Disdier se concentre sur la prochaine course, sa 4e cette saison : « Je cours samedi 20 juin à Mansfield (Ohio) sur un short track, un circuit que je ne connais pas ».

Et il espère que la météo lui permettra d’effectuer enfin des qualifications qui lui permettront de se placer plus haut sur la grille.

Alors, rendez-vous à tous le 20 juin, pour la quatrième course de Michel cette saison, dans le championnat ARCA !

À noter, que nous venons de mettre en vente des polos aux couleurs de Michel pour la saison 2009, si vous souhaitez supporter Michel dans cette aventure NASCAR, contactez nous par email via notre site web http://www.michel-disdier.com, nous vous ferons parvenir les détails pour le commander.

Un groupe de soutien est présent sur Facebook, et il compte déjà plus de 300 membres, venez nous rejoindre, et vous pourrez bénéficier de remises sur nos polos, dernières infos, photos et vidéos de Michel… Groupe de soutien Facebook.