Le timing est quasiment parfait pour Juan Pablo Montoya. Actuellement aux portes du Top-12 du classement général de la NASCAR Sprint Cup, il ne compte plus que 43 points de retard sur Jeff Burton, dernier qualifié.

Alors qu’il ne reste que 10 courses avant le début des playoffs de la NASCAR, Montoyta sera ce week-end dans son élement lorsqu’il prendra le volant de la Chevrolet n°42 de la Earnhardt Ganassi Racing pour l’épreuve des Toyota/Save Mart 350 sur l’Infineon Raceway.

Montoya était l’un des meilleurs pilotes du monde sur les circuits routiers avant de rejoindre la NASCAR. Il a remporté sept courses de Formule Un, le championnat 1999 de CART et 11 courses de monoplace avant de faire ses débuts en NASCAR Sprint Cup lors de la dernière épreuve de la saison 2006 sur l’Homestead-Miami Speedway. En 2007, il avait remporté le titre de meilleur Rookie et s’était imposé sur l’Infineon Raceway.

Après avoir terminé 20ème et 25ème de ses deux premières saisons de NASCAR, Montoya semble s’être adapté au pilotage des voitures de NASCAR. Il vient d’enchaîner deux Top-10 de suite en terminant huitième à Pocono et sixième à Michigan.

Ces belles performances s’ajoute à un solide début de saison qui lui permet de pointer à la 14ème place du classement général. Maintenant, il espère un bon résultat à Infinenon pour se positionner comme un sérieux prétendant aux playoffs alors qu’il ne reste que 10 courses en saison régulière.

A noter qu’il pourrait également compter sur l’épreuve de Watkins Glen d’ici quelques semaines pour enfoncer encore plus le clou.