Kasey Kahne, le pilote de la Dodge n°9 engagée par la Richard Petty Motorsports Dodge a dû demander à son crew chief le chemin pour se rendre sur la Victory Lane après avoir remporté l’épreuve des Toyota/Save Mart 350 dimanche sur l’Infineon Raceway.

Kahne a résisté au spécialiste des courses routières Tony Stewart durant quatre restarts en fin de course, dont un après le tête à queue de Scott Speed au 108ème tour qui a déclenché la septième neutralisation de la journée.

Après s’être élancé depuis l’arrière du peloton à cause d’un changement de moteur, Marcos Ambrose a coupé la ligne en troisième position, signant ainsi son meilleur résultat en carrière de NASCAR Sprint Cup.

Le crew chief de Kahne, Kenny Francis n’a pas caché sa surprise et sa joie lorsque son pilote a coupé la ligne d’arrivée après 113 tours – trois de plus que la longueur prévue sur le tracé de 1.99 mile.

Kenny Francis: « Incroyable – c’est pas trop mal pour un pilote de Dirt Track de Washington! »

Kahne:« Irréel. J’ai du lui résister (Stewart) pendant un max de temps. Nous avons gagné une course routière ! Ho mon dieu je n’arrive pas à le croire. »

Malgré une pénalité pour excès de vitesse dans les stands, le triple champion en titre de la NASCAR, Jimmie Johnson est bien revenu pour finalement terminer quatrième. Denny Hamlin, qui a mené 33 tours – deuxième derrière Kahne (37) – a terminé à la cinquième place.

Juan Pablo Montoya, AJ Allmendinger, Clint Bowyer, Jeff Gordon et Elliott Sadler ont complété le Top-10.

Cette victoire est la première de Kahne cette saison et la 10ème de sa carrière. Avant la course de dimanche, il n’avait jamais terminé plus haut que 14ème sur une épreuve routière (Watkins Glen).

Kahne:« C’était de la folie. Stewart est très fort ici et j’ai du faire des restarts avec lui à côté de moi. Les drapeaux jaunes continuaient à sortir et nous devions lui résister à chaque fois. En plus il me laissait bien sûr beaucoup de place….ce qui est normal avec Stewart. Ce gars est un pilote incroyable. »

Après que Kahne a récupéré la tête du peloton à Speed lors du restart au tour 80, il est resté devant jusqu’à la fin. Les nombreuses tentatives de Stewart pour mettre la pression sur Kahne et le forcer à la faute n’ont pas réussi à déstabiliser le pilote de la Dodge.

Stewart: « Quand Stewart nous étions devant Kasey, nous regardions dans notre rétroviseur et nous étions rapides, mais Kahne faisait jeu égal avec nous. Quand il est ressorti devant nous après la dernière série de pitstops cela a été comme : ‘Oh, je crois que nous allons avoir un problème’. Nous pouvions rouler aussi vite que lui, mais je ne pouvais pas le dépasser. J’étais un peu sur-vireur dans les virages droits et Kasey n’a pas fait d’erreur. Ce gamin a juste fait un boulot incroyable et une course parfaite. »

Le pilote Australien, Ambrose, qui a connu une casse moteur lors de la séance d’essais de samedi matin, a réussi à remonter tout le peloton grâce à une belle stratégie dans les stands et un indéniable talent sur la piste. Il a terminé troisième, égalant ainsi son résultat de Watkins Glen, course qu’il avait également débuté de la dernière place sur la grille.

Ambrose: « C’est un beau retournement de situation pour l’équipe. La voiture était très bien dans les virages. Ici il ne faut pas faire d’écart et si vous ne touchez personne vous avez une chance de bien terminer la course. Nous voulions gagner cette épreuve, mais je pense que notre position sur la grille a tout gâché. Mais ce résultat sonne déjà comme une victoire. »

Au classement généra, Stewart creuse l’écart avec Gordon, sur qui il possède maintenant 84 points d’avance. Montoyta réalise la bonne opération puisqu’il gagne deux places et rentre dans le Top-12 synonyme de qualification pour les playoffs de la NASCAR Sprint Cup. Avec sa victoire Kahne gagne lui aussi deux places au championnat et pointe désormais à la 13ème position à trois points de Montoya.

Jeff Burton, qui a terminé 34ème, sort du Top-12 et est désormais 15ème.

A noter qu’à la suite d’accident en fin de course Dale Earnhardt Jr. a coupé la ligne en 26ème position. Le pilote canadien, Patrick Carpentier, qui remplaçait Michael Waltrip derrière le volant de la Toyota n°55 a terminé 11ème, juste devant Max Papis, meilleur rookie de la journée.