Au volant de la Verizon Wireless Porsche Riley n°12, le pilote français Romain Dumas avait bouclé un tour en 1:19.076 secondes à 102.797 mph pour décrocher la sixième place sur la grille de départ de la sixième épreuve de la saison 2009 de Grand-Am: les Emco Gears Classic.

Alors que Dumas se préparait à prendre le départ des 2h45 de course quand il a reçu un message de son crew chief Bill Vincent.

Bill Vincent: « Fait attention. Nous allons faire beaucoup de changement et nous ne savons pas ce que cela va donner sur la voiture. Fait attention aux pneumatiques et à la consommation. Fait également attention, nous allons peut-être changer de stratégie au dernier moment. Soit simplement attentif. »

Après 25 tours, Dumas pointait en troisième position avant de passer le volant à Bernhard.

« La n°12 était vraiment mieux pendant la course. L’équipe a fait plusieurs changements après la séance de qualification et encore d’autres après les essais. Tous ces changements ont été positifs et cela a payé sur la piste. »

Au 51ème des 111 tours, Bernhard a fait un écart hors piste en dépassant une GT. Il a été obligé de repasser par les stands pour nettoyer la grille avant de la Porsche et faire le plein de carburant.

Timo Bernhard: « J’essayais de dépasser une GT et il a fait un écart alors que j’étais déjà à côté de lui. Je suis sorti de la piste, mais j’ai pu revenir sur la trajectoire sans aucun dommage sur la voiture. »

Bernhard a ensuite du faire face à une haute température à l’intérieur du cockpit durant son relais pour assurer un Top-5 à la Penske Racing sur le circuit de 2.26 miles.

« Il faisait vraiment chaud dans la Verizon Porsche. Je savais qu’après mon erreur du 76ème tour je devais me concentrer un peu plus. Nous étions proche de la fin et je sentais que si quelque chose arrivais devant nous avions un coup à jouer. »

Bernhard et Dumas sont maintenant quatrième du classement général des Grand-Am Rolex Sports Car Series à 13 points des leaders.