La première séance d’essais de la NASCAR Sprint Cup sur le circuit du New Hampshire à été dominé par Kurt Busch. Le tenant du titre de l’épreuve a arraché le meilleur chrono dans les toutes dernières minutes au volant de sa Dodge n°2 de la Penske Racing au nez et à la barbe de David Reutimann.

En début de séance, c’était pourtant son frêre qui s’était montré le plus rapide. Klye Busch, Tony Stewart et Ryan Newman ont d’abord dominé les débats avec Busch qui s’était rapidement installé en haut du classement avec un tour bouclé en 29.90 secondes à 127.380 mph de moyenne.

Après 35 minutes de roulage et quasiment au même moment, Mark Martin – alors 22ème de la séance – est parti à la faute dans le virage n°4 et Stewart dans le virage n°2. Ces deux accidents ont forcé les officiels à neutraliser la séance pendant quelques instants. Si la voiture de Martin n’a pas été très endommagé, l’accident de Stewart va l’obliger à utiliser sa voiture de réserve pour le reste du week-end. Cette voiture est celle qu’il a utilisé à Richmond au mois de mai. Il s’était qualifié en 16ème position avant de terminer 2ème de la course.

Après 50 minutes dans cette séance d’essais, Brad Keselowski (dans la voiture n°09) occupait le haut de la feuille des temps avec un meilleur tour à 128.584 mph de moyenne en 29.62 secondes devant Hamlin, Busch, Stewart, Newman et Gilliland.

Quelques minutes plus tard c’est le rookie Joey Logano, très actif sur la piste qui s’est installé à la première place du classement avec un meilleur tour enregistré en 29.55 secondes. Il a ensuite rapidement améliorer pour faire tomber le chrono à 29.47 secondes et 129.235 mph de moyenne.

A 30 minutes du drapeau à damier, le Top-5 était occupé par Logano, Hamlin, Keselowski, Gilliland et Regan Smith.

Mais les choses allaient rapidement évoluer et à moins de cinq minutes de la fin de cette première séance, c’est Reutimann qui s’était installé en tête devant Montoya, Sorenson, Hamlin, Truex Jr. et Busch.

Plus rien ne semblait pouvoir bouger en haut du classement, mais Kurt Busch a repris une dernière fois la piste pour mettre tout le monde d’accord en bouclant un tour en 29.15 secondes à 130.667 mph, un chrono que personne ne pourra battre dans le temps restant. Le triple champion en titre, Jimmie Johnson a lui aussi repris la piste une dernière fois et réussi à décrocher une place dans le Top-5 avec le quatrième temps derrière Reutimann et Montoya.