Les week-ends se suivent et se ressemblent pour Ron Hornaday Jr.. Après avoir dominé outrageusement la course de Milwaukee la semaine dernière, le pilote Chevrolet a remis ça samedi soir sur le Memphis Motorsports Park lors des MemphisTravel.com 200 presented by O’Reilly Auto Parts. Le leader du championnat a mené pas moins de 175 tours sur les 201 parcourus.

Le triple champion de la Truck Series n’a laissé aucune chance au jeune Brian Scott lors du restart final sous régime de green-white-chekered. En deux tours, Hornaday a eu assez de temps pour repousser le pilote Toyota à 0.653 seconde !

A Milwaukee, Hornaday avait mené 180 des 200 tours parcourus et avait pris la tête du championnat à Matt Crafton. Le pilote Chevrolet a donc enfoncé le clou à Memphis et dispose maintenant d’une marge de 76 points d’avance sur Crafton. C’est la troisième victoire de la saison et sa 42ème en carrière en Truck Series (record absolu).

Hornaday avait déjà remporté la course de Memphis en 1998, mais à cette époque il n’avait pas gagné le trophée ‘Elvis’, apparu seulement en 2005 et donné au vainqueur pour la dernière fois en 2009.

« Le dernier trophée ‘Elvis’ à Memphis, c’est génial ! » déclarait Hornaday après l’arrivée. « C’est super bien de remporter le dernier trophée ‘Elvis’ mis en jeu, et cela signifie beaucoup pour moi.

Le pilote du truck n°33 était parti de la pole avant de mener 108 des 114 premiers tours, et n’a jamais été dépassé sur la piste. Hornaday repartait second après son dernier arrêt derrière Brian Scott, en stratégie décalée pour essayer de s’emparer de la tête de course.

Scott a ensuite mené 18 tours sous drapeau vert avant que le triple champion ne lui fasse l’intérieur au virage n°1. Hornaday a ensuite mené les 61 tours suivants, tous sous drapeau vert.

Le pilote Toyota termine donc deuxième et continue ainsi sa saison solide en Truck Series. Il est maintenant sixième du classement général. David Starr a égalé son meilleur résultat cette saison en terminant troisième de la course devant Aric Almirola et Matt Crafton. Johnny Sauter a terminé meilleur rookie en huitième position.