Faits d’après course :

Après 558 départs en tant que pilote et propriétaire et 25 ans d’efforts, Dale Coyne a enfin inscrit son nom sur la liste des prestigieux vainqueurs en IndyCar. La clé de ce succès ? Un recrutement pertinent cet hiver avec les arrivées combinées de Justin Wilson et Bill Pappas ainsi que de longues et méticuleuses séances de travail.

Avec cette victoire sur la légendaire piste de Watkins Glen, Wilson possède désormais deux victoires après celle dérochée à Detroit en 2008.

Auparavant, son meilleur résultat cette saison était une deuxième place à St.Petersburg derrière Ryan Briscoe.

Alors que l’on pensait tous à Andretti-Green Racing pour contrer les ogres Penske-Ganassi, c’est finalement la petite équipe Dale Coyne Racing qui vient interrompre la domination des voitures rouges.

Hormis en début de course et lors des arrêts au stands, Wilson a dominé la course de la tête et des épaules avec 49 tours menés sur les 60. C’est le plus grand nombre de tours menés par le vainqueur dans l’histoire du circuit. Le record précédent était détenu par Scott Dixon avec 25 tours.

Auteur de la Pole Position, Ryan Briscoe a obtenu sa cinquième arrivée dans le top-3.

En tête du championnat, le chassé-croisé continue entre les coéquipiers de Chip Ganassi Racing. Avec sa troisième position, Dixon reprend la position de leader pour 19 points.

Pour le double champion 2003 et 2008, c’est à l’instar de Briscoe, sa cinquième arrivée sur le podium. Il efface ses débuts désastreux en obtenant sa meilleure arrivée sur circuits routiers cette année. Jusque là, son meilleur résultat était 15ème à Long Beach.

Ce podium arrive à point nommé pour Dixon puisque le leader du championnat à mi-saison a été courronné six fois lors des 12 dernières années.

En finissant sixième, Mike Conway continue de montrer ses progrès en course. C’est son meilleur résultat en carrière depuis sa huitième position sur l’Iowa Speedway.

Malgré un incident avec Marco Andretti, E.J. Viso a pris la septième place à l’arrive, son meilleur résultat de l’année.

Robert Doornbos a égalé son meilleur résultat avec le neuvième rang comme à Long Beach et à Richmond.

En sortant de la piste, Dario Franchitti a au final terminé 15ème. C’est seulement sa deuxième arrivée en dehors du top-10 après sa 18ème position au Kansas.

Déclarations d’après-course :

Justin Wilson : « C’est le fruit de notre travail mené depuis le début de l’année, et nous avons fait beaucoup d’efforts sur les circuits routiers. Dominer comme nous l’avons fait est fantastique. Je dois remercier Dale pour m’avoir mis dans ce baquet, je ne pensais pas que j’allais courir cette saison, et nous voici sur la Victory Lane. C’est une telle sensation. J’ai ouvert mes oreilles en grand lors du dernier tour pour surveiller chaque bruit dans la voiture. C’est tellement bon pour Dale. Nous avons essayé de construire une équipe et voilà où nous en sommes. C’est la victoire la plus importante de ma carrière, en gagnant pour Dale et montrer de quoi nous sommes capables.« 

Ryan Briscoe : « Tout d’abord un énorme ‘Félicitations’ à Dale, à l’équipe et à Justin. On a été pris par surprise lors du drapeau jaune. On a fait un tour de plus lors du premier relais, ce qui devait nous replacer en tête mais malheureusement le drapeau jaune est sorti et nous avons du opter pour deux arrêts. On a dû travailler dur pour revenir à travers le peleton. On a effectué de bons pitstops et la fin a été particulièrement excitante avec tout le monde en pneus tendres. J’avais mes mains entièrement occupées pour tenir les voitures derrière moi.« 

Scott Dixon : « C’était définitivement difficile. Nous avons perdu une position au départ parce que je n’ai pas rétrogradé assez de rapports et Mario m’a passé. C’était un premier relais compliqué. On avait fait entre huit et dix tours sur ce train de pneus en qualification et ils se sont usés plutôt rapidement. On s’est fait avoir par la stratégie. Félicitations à Justin, il a mené une course superbe et était innarrétable aujourd’hui. Ryan et moi nous sommes bien battus à la fin et grâce à l’équipe Ganassi nous avons fait une belle course.« 

Jimmy Vasser : « Je sais que Dale a travaillé très dur pour bâtir son écurie. Je suis persuadé que Justin est l’un des meilleurs sur la piste. Je ne suis pas surpris et je suis très heureux pour eux.« 

Michael Andretti : « C’est super. Ils ont toqué à la porte pour être présent et ils ont fait un boulot extraordinaire. Je suis très très heureux pour Dale. Il vient ici depuis longtemps et décrocher enfin cette victoire est génial.« 

Roger Penske : « Félicitations à Dale pour sa première victoire en IndyCar. Dale est un ami et un concurrent depuis tellement d’années et nous sommes contents pour son équipe et lui-même. Ils ont travaillé très dur pour cela. J’ai trouvé que Justin a mené une superbe course et il a mérité ce résulat.«