Mackena
Bell participe à la saison de NASCAR Whelen All-American Series sur
le Toyota Speedway à Irwindale en Californie. Il y a quelques jours,
elle répondait aux questions que vous lui aviez posées.

US-Racing.com
:
Tout
d’abord, merci à vous d’accorder cette interview à US-Racing.com !

Comment
se déroule votre saison en NASCAR Whelen All-American Series (NWAAS)
?

Mackena
Bell :
Jusque
maintenant, ma saison se passe très bien. Nous travaillons dur en
équipe et cela porte ses fruits. C’est pour moi une énorme année
d’apprentissage et c’est exactement ce que je fais semaine après
semaine. Je suis passée d’un petit à un grand circuit (0,5 mile) et
d’une division Late Model à une division fortement concurrentielle
en Super Late Model sur le Toyota Speedway à Irwindale (TSAI), donc
il y a plus de puissance moteur et j’adore ça !

US-Racing.com
:
Quel
a été votre parcours avant de rejoindre la NWAAS ?

Mackena
Bell :
J’ai
commencé à courir à l’âge de 12 ans en Dirt Super Outlaw Karts.
Ca ressemble à des mini sprint cars de la série World of Outlaws et
j’ai remporté le championnat dans cette division. J’ai ensuite
piloté une Legends car et là aussi j’ai remporté un championnat.
Je suis ensuite allée dans le championnat Late Model sur le All
American Speedway à Roseville en Californie.

US-Racing.com
:
Pouvez-vous
nous parler du programme NASCAR Drive for Diversity ? De quoi
s’agit-il ?

Mackena
Bell :
Je
me sens honorée de représenter le programme NASCAR Drive for
Diversity (D4D) cette année. Quand j’ai reçu l’appel m’informant
que j’avais été sélectionnée pour le « Combine » sur
le South Boston Speedway, j’ai eu le sourire jusqu’aux oreilles. J’ai
accepté l’invitation avec des larmes dans les yeux et je pense
sincèrement que ça a été l’un des plus grands sentiments de ma
carrière. Ensuite, le second plus grand moment a été l’appel de
Luis Martinez, le propriétaire de Position One Motorsports. Je suis
tellement reconnaissante envers le programme D4D et je ne peux pas
les remercier assez pour m’aider à réaliser mes rêves de pilote de
course.

US-Racing.com
:
Qu’attendez-vous
de la saison 2009 ?

Mackena
Bell :
Je
ne sais pas si j’attends quelque-chose, mais j’ai des objectifs dont
celui de me faire un nom sur l’infâme demi-mile. Dès le début, je
me suis efforcée de faire un top-10. J’ai réalisé cet objectif
récemment. Maintenant, je vais viser un top-5 et une victoire avant
la fin de la saison. En plus, je me concentre sur le titre de rookie
de l’année et j’espère être une candidate au titre.

US-Racing.com
:

piloterez-vous la saison prochaine ?

Mackena
Bell :
Je
n’ai pas de préférence sur là où je piloterai en 2010. Tout ce
dont je suis certaine, c’est que je veux piloter. Si je reste près
de mon Etat de résidence (le Nevada) sur la côte Ouest, je serai
heureuse. Si je dois aller à l’Est, j’en serai également contente.
Je crois que quand vous êtes un pilote, peu importe où vous allez,
tant vous vous asseyez dans le siège du pilote !!

US-Racing.com
:
Quel
est le niveau de l’équipe Position One Motorrsports par rapport au
reste du plateau ?

Mackena
Bell :
Position
One Motorsports est au plus haut niveau sur le TSAI. Nous sommes une
équipe au top avec un super équipement et des supporters et des
membres d’équipage savants. Je suis très chanceuse d’être dans une
équipe qui a une nature compétitive comme la mienne.

US-Racing.com
:
Êtes-vous
en contact avec une ou plusieurs équipe(s) impliquée(s) dans l’une
des trois séries nationales de la NASCAR ?

Mackena
Bell :
J’ai
des contacts avec d’autres équipes, mais techniquementje n’ai pas de
contact direct avec une équipe d’une des trois séries nationales.

US-Racing.com
:
Est-ce
que vous avez des projets pour aller en ARCA dans un avenir proche ?
Quand pourrons-nous voir Mackena Bell dans l’une des trois séries
nationales de la NASCAR et cela fait-il partie de vos objectifs ?

Mackena
Bell :
Il
n’y a pas de projet pour aller en ARCA pour le moment. Cependant, si
l’opportunité se présente, je courrais, je ne marcherais pas ! Mon
objectif actuel est d’atteindre un des trois niveaux supérieurs
d’ici 5 ans. Je comprends et respecte que chaque division est un
tremplin et quand j’atteindrai ces trois niveaux supérieurs, je veux
être prête et capable de concourir à ces niveaux.

US-Racing.com
:
Quelle
équipe de NASCAR Sprint Cup rêvez-vous d’intégrer ?

Mackena
Bell :
Je
n’ai pas une équipe spécifique. Quand vous pilotez une voiture de
course, vous réalisez que si une porte s’ouvre à vous, vous devez
considérer toutes les options. Je suis et je serai toujours ouverte
à toutes les options quand le moment arrivera, je vais étudier mes
options très attentivement.

US-Racing.com
:
Ici,
en Europe, la quasi totalité des circuits sont des circuits
routiers. Avez-vous de l’expérience sur ce type de circuits ?

Mackena
Bell :
Je
n’en ai pas, bien que j’adorerais piloter sur circuit routier. C’est
quelque-chose que je n’ai jamais expérimenté, mais j’adorerais
essayer !

US-Racing.com
:
Est-ce
que les pilotes de votre génération sont conscients du
réchauffement climatique et de la fin annoncée de l’ère du pétrole
? Comment voyez-vous l’avenir des moteurs en NASCAR ? Gaz,
électricité, éthanol ?

Mackena
Bell :
Le
centre de recherche et de développement de la NASCAR emploie des
gens qui travaillent dur pour rendre notre sport meilleur pour notre
environnement. Je suis certaine que la NASCAR continuera à faire
tout ce qui est possible pour garder notre sport sûr pour
l’environnement.

US-Racing.com
:
Quelle
est votre idole, votre pilote favori ?

Mackena
Bell :
Idole
? Il y a plusieurs pilotes que je respecte. Tous les pilotes sont
différents et chacun a son propre style. Je reçois des conseils
merveilleux de la part de Lyn St James et je suis très
reconnaissante envers Lyn pour avoir préparé le chemin pour les
jeunes femmes comme moi.

US-Racing.com
:
Est-ce
qu’une femme pilote (Shawna Robinson, Sarah Fisher, Danica Patrick ou
une autre) a influé sur votre choix de carrière ?

Mackena
Bell :
Non,
je suis leurs carrières comme n’importe quel autre pilote, mais je
cours parce que c’est quelque-chose qui fait immédiatement grimper
mon adrénaline et quelque-chose que je voulais faire week-end après
week-end. Je suis mon propre pilote avec mes propres buts et je
souhaite la meilleure des chances à toutes ces femmes.

US-Racing.com
:
Est-ce
que le fait d’être a été un avantage dans votre carrière ? Ou pas
du tout ?

Mackena
Bell :

Je crois qu’il y a autant d’avantages que d’inconvénients.
Clairement, c’est un sport dominé par les hommes et beaucoup de gens
croient que ça devrait rester ainsi. Mais, être une femme dans le
milieu de la course aujourd’hui est excitant parce que « nous »
sommes différentes. Nous sommes quelque-chose de nouveau dans le
monde de la course et pour tous ceux qui pensent qu’il ne devrait y
avoir que des hommes, il y en a autant qui croient qu’une femme peut
le faire aussi. La voiture n’a aucune idée de qui est au volant …
et c’est ainsi que cela devrait être.

US-Racing.com
:

Est-ce que les gens se comportent avec vous de la même façon que si
vous étiez un homme ?

Mackena
Bell :

Il y a toujours des gens qui vous traiterons différemment parce que
vous êtes une femme qui pilote une voiture de course. Mais c’est ce
type de mentalité qui me pousse encore plus pour réussir, encore
plus pour franchir la ligne d’arrivée devant tous ces hommes.
Actuellement, être la SEULE femme dans la division Super Late Model
sur le TSAI est excitant et les fans, spécialement les petites
filles, rendent les séances d’autographes très amusantes pour moi !

US-Racing.com
:

Qu’est-ce qui fait la différence entre un bon pilote et un champion
? Quelles sont les qualités qui font le différence ? Et comment
acquiert-on ces qualités ?

Mackena
Bell :

J’ai été une « Championne » et je dois vous dire, je ne
pilote pas autrement aujourd’hui que quand j’ai obtenu des titres à
la fois sur terre et sur asphalte. Évidemment, il y a des
différences sur la piste, et pour devenir champion vous devez être
un bon pilote. Cependant, le fait que je ne remporte pas de courses
chaque week-end ne veut pas dire que je suis moins une pilote de
course que le pilote de la voiture qui termine première. Nous nous
battons pour la même chose … le drapeau à damiers. Il y a un
Champion chez chaque pilote de voiture de course. C’est ce qui fait
que notre est si merveilleux.

US-Racing.com
:

Comment un pilote se prépare-t-il physiquement et psychologiquement
?

Mackena
Bell :

Physiquement, vous devriez être en forme et capable de résister à
de longues courses. Un pilote doit traiter son corps avec respect,
rester hydraté et nourri. Mentalement, la course peut être
épuisante ou elle peut être énergisante. Tout dépend de
l’attitude et du dévouement. Vous n’allez pas remporter une course
tous les week-ends. Vous pouvez être en lutte pour la victoire et
exploser un pneu. Vous devez être prêt à vivre toutes les émotions
et dans la course, elles se présentent … plus souvent que pas du
tout. En fin de compte, vous devez croire en ce que vous savez que
vous êtes capable de faire.

US-Racing.com
:

Merci beaucoup encore une fois Mackena et si vous désirez ajouter
quelque chose, vous avez la parole, et bonne chance pour cette année
!

Mackena
Bell :
Merci beaucoup.

US-Racing.com
:
Encore merci à Mackena Bell d’avoir pris le temps de
répondre aux questions d’US-Racing.com. Pour plus d’informations sur
Mackena et sur l’équipe Position One Motorsports
,
vous pouvez visiter leurs sites Internet :
http://www.mackenabell.com/
et http://www.position-onemotorsports.com/.