Brad Keselowski, vainqueur à Talladega en début de saison, et troisième du championnat de la NASCAR Nationwide Series derrière Kyle Busch et Carl Edwards, sera sûrement engagé à plein temps en NASCAR Sprint Cup la saison prochaine. Reste à savoir où:

– Chez Hendrick Motorsports, mais dans quel team ? Mark Martin a prolongé, Johnson est sous contrat, tout comme Dale Earnhardt Jr. … malgré ses résultats très en deçà de ce que l’on peut attendre d’un pilote Hendrick. Mais Rick Hendrick osera t’il le débarquer si la situation ne s’améliore pas ? Rien n’est moins sûr … tout comme la poursuite de la carrière de Jeff Gordon, suite à ses problèmes récurrents au dos. Une arrivée de Keselowski au sein de la Hendrick Motorsports est donc possible mais sous certaines conditions.

– Chez Stewart-Haas Racing ? Team satellite de la Hendrick, Keselowski pourrait arriver chez Stewart-Haas si Tony Stewart décide d’engager une troisième voiture. Hendrick l’y aidera sûrement si c’est l’option retenue. Mais encore faut t’il que Stewart accepte d’engager une troisième voiture, ce qui n’est pas simple pour un jeune team, et que le double champion trouve un sponsor à Keselowski, ce qui ne devrait pas poser trop de problèmes malgré le contexte actuel.

– Chez JR Motorsports ? Dale Earnhardt Jr. a confirmé vouloir garder son pilote la saison prochaine. Pour cela il a envisagé de faire monter son écurie (la JR Motorsports) en NASCAR Sprint Cup l’an prochain, avec Keselowski comme pilote. Mais Jr. n’a pour l’instant pas les fonds nécessaire afin que son écurie réalise le grand saut. Même si Hendrick apportera son aide, l’organisation n’est pas la même entre une écurie de Nationwide et une de Sprint Cup. Et Keselowski ne continuera sûrement pas en Nationwide.

– Chez Phoenix Racing ? La première victoire de Brad Keselowski en NASCAR Sprint Cup a été décrochée avec cette écurie et la Chevrolet n°09 dont le moteur est fourni par Hendrick spécifiquement pour Keselowski puisque lorsque ce n’est pas lui qui pilote, cette voiture 09 est une Dodge et non plus une Chevrolet. James Finch, le propriétaire de cette écurie, pourrait lui proposer un volant à plein temps en 2010 (une fois de plus, Hendrick y apporterait logiquement sa contribution), mais cette hypothèse semble peu probable.

– Chez Penske ? Roger Penske avait déjà proposé à Brad Keselowski le volant de sa Dodge n°12 pour la cette saison, il pourrait en être de même pour la saison 2010. David Stremme réalise une saison très décevante (32ème du classement général, zéro top-10 cette année). Penske est une proposition alléchante pour Keselowski… mais le problème pour lui, c’est que l’écurie n°12 n’est plus une écurie de pointe depuis 2006.

Quand on voit le bond des performances de Ryan Newman cette année (il est vrai que les Dodge étaient en deçà de la concurrence l’année dernière) ou la saison catastrophique de Stremme qui se comportait très bien en Nationwide en 2008, il y a des questions à se poser même si l’on sait que Penske pourra prendre les mesures nécessaires pour faire progresser son écurie. Cela pourrait toute fois refroidir Keselowski. De plus, la Penske Racing n’est pas aussi puissante que la Hendrick Motorsports.