Brian Vickers le sait: s’il veut se battre pour le titre en 2009, il a intérêt à hausser son niveau de jeu lors des sept prochaines épreuves. Le pilote Red Bull, qui n’a jamais disputé les playoffs depuis le début de sa carrière, reste sur deux septièmes places lors des deux derniers rendez-vous. Malheureusement pour lui, il a été pris dans le big one au New Hampshire où il a terminé 35ème laissant filer de gros points et peut-être sa chance de se qualifier pour les playoffs.

Actuellement seizième du classement général à 146 points de Matt Kenseth (douzième) et à moins de 200 points de Kasey Kahne actuellement huitième du championnat, Brian Vickers peut encore être considéré comme un prétendant aux playoffs surtout que devant lui, des pilotes comme Kyle Busch, Matt Kenseth ou encore Greg Biffle ne sont pas en forme en ce moment.

Pour se qualifier pour le chase, Vickers sait qu’il ne doit pas connaitre une course sans jusqu’à Richmond. Il doit rester dans la dynamique positive qui est la sienne en ce moment en espérant que ses principaux adversaires ne terminent pas devant lui. Mais surtout, Vickers doit signer des top-5 voire des victoires dès qu’il le peut et non pas assurer qu’un petit top-10 car il ne peut plus se le permettre.

Tout le monde le sait, le point noir de Vickers, ce sont les short tracks. Il en reste deux avant les playoffs: Bristol et Richmond. Le pilote Red Bull avait terminé 29ème des Food City 500 en début d’année et c’était classé 15ème à Richmond au début de moi de mai.

Ses forces se résument en trois circuits: Atlanta, où il avait terminé cinquième en début d’année, Pocono où il a toujours été très à l’aise même s’il n’a terminé que 21ème en juin tout comme au Michigan puisqu’il avait terminé dans le top-10 lors des Lifelock 400.

Reste deux inconnues: Indianapolis (il avait pris la troisième place en 2005 mais sa position moyenne à l’arrivée n’est que de 22.4) et Watkins Glen, circuit sur lequel il n’a jamais excellé malgré une huitième place en 2005. Malgré tout, Vickers s’était découvert des talents insoupçonnés à Sonoma en signant la pole et en réalisant une très belle course malgré un passage dans le sable pour éviter une voiture en perdition. Watkins Glen étant un circuit plus rapide, il devrait lui permettre d’être plus à son aide que d’habitude.

En clair, si Vickers veut jouer le titre en 2009, il se devra de signer des top-5 sur ses meilleurs circuits (Pocono, Atlanta et Michigan) tout en limitant la casse sur les short tracks (Bristol et Richmond).