Que penser de Greg Biffle cette année ? Visiblement, la Roush Fenway Racing n’est pas aussi forte que l’année dernière. Si Carl Edwards s’accroche comme il peut avec sa sixième place au classement général, la donne est plus compliquée pour Greg Biffle et Matt Kenseth.

Retour rapide sur la saison de Greg Biffle : vingtième au Daytona 500, il enchaine avec deux top-10 avant de connaitre deux abandons à Atlanta et Bristol. 28ème à Martinsville, le pilote de la Ford Fusion n°16 termine dans le top-20 lors des neufs courses suivantes, dont six fois dans le top-10. Mais depuis Sonoma, tout est reparti de travers pour lui puisque son meilleur résultat est une dix-huitième place au New Hampshire, tout comme à Daytona. Complètement hors du coup à Chicagoland, il terminera 31ème à deux tours et sortira des playoffs pour la première fois depuis Talladega.

Sur le plan mathématique, cela fait donc un total cinq top-5, huit top-10, deux abandons et pas de victoire. Pas très glorieux mais ça ne fait qu’un top-10 de moins que Carl Edwards, qui à certes un abandon en moins, mais surtout 153 points en plus !

Les sept dernières courses de la saison régulière s’annoncent variées pour Biffle : à priori, il ne fera pas de miracles à Indianapolis tout comme à Pocono. Watkins Glen devrait le faire reculer mais les épreuves suivantes devraient bien lui convenir avec le Michigan et Bristol. Enfin, il ne devrait pas être trop désavantagé à Atlanta ainsi qu’à Richmond.

Greg Biffle devra néanmoins améliorer ses prestations s’il ne veut pas rater les playoffs comme en 2006 et 2007. S’il n’est qu’à dix points de la douzième place, il faut rappeler que ses adversaires se nomment Matt Kenseth, Mark Martin, Kyle Busch, Juan-Pablo Montoya ou encore Kasey Kahne. Des pilotes qui sont à peu près homogènes en terme de performances pures cette année (c’est à dire pas exceptionnelles, si ce n’est les quatre victoires de Mark Martin…). Si Greg Biffle pouvait augmenter son niveau de jeu dès Indianapolis, cela ne pourrait que l’aider à être dans le chase.